L’ordre de votre naissance influence votre personnalité | Salut Bonjour
/homeandfamily/familylife

L’ordre de votre naissance influence votre personnalité

Image principale de l'article L’ordre de naissance influence la personnalité

Que vous soyez le benjamin, le cadet ou l’aîné de votre famille, cette position pourrait expliquer certains traits de votre personnalité. 

 

L’aîné a souvent la responsabilité des autres enfants de la famille. C’est à lui qu’incombe la tâche de montrer l’exemple. Le cadet, quant à lui, ne reçoit pas toujours l’attention qu’a reçue l’aîné, le premier bébé de la famille. Il aura donc tendance à aller la chercher ailleurs. Le benjamin n’a plus besoin de défricher le terrain : les autres lui ont pavé la voie. Les parents ont souvent un laisser-aller avec les années.  

 

Bien des facteurs, évidemment, influencent l’éducation de l’enfant, en fonction de l’ordre dans lequel il est né. Ces influences peuvent teinter les relations sociales, mais surtout la personnalité de l’humain qui grandit.  

L’aîné, le chef

 

La performance, ça lui connaît. Il a appris tôt qu’il devait réussir, voire exceller, dans ce qu’il entreprend, les parents n’ayant plus autant de temps à lui consacrer maintenant qu’il existe un, deux ou trois autres enfants.  

 

L’aîné est, en général, une personne sur qui on peut compter. Il a le sens des responsabilités. Ce meneur aura tendance à chercher des postes qui mettent en valeur ces traits de caractère. On le retrouvera à la tête d’une entreprise, mais aussi comme médecin, avocat ou professeur.  

 

Le cadet, le sociable

 

Le cadet, c’est celui du milieu, qui se retrouve entre l’aîné et le benjamin. Sa jeunesse, il l’a passé à lutter pour obtenir un peu d’attention de la part de ses parents. C’est entre autres pour cette raison que le cadet a tendance à s’entourer de beaucoup d’amis.  

 

Les études remarquent que c’est souvent l’enfant du milieu qui est le plus rebelle. Ces traits de caractère lui permettront de s’impliquer auprès de causes sociales, plus tard. On les voit souvent impliqués dans des luttes qui permettent de faire évoluer le monde, un peu comme l’ont fait mère Teresa et Gandhi.  

 

Le benjamin, le boutentrain

 

Le benjamin a compris, très rapidement, que pour attirer l’attention, il devait développer des habiletés à raconter, à charmer et à faire rire. Comme le benjamin est le petit dernier, il bénéficie d’un certain laxisme parental puisque les parents se font plus confiance dans leur rôle.  

 

Le benjamin est un créatif, qui a besoin de liberté. Il aime donc les métiers qui sollicitent ces deux traits de sa personnalité unique.  

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus