Éduc'alcool met en garde la population : l’abus d’alcool affaiblit le système immunitaire | Salut Bonjour
/wellbeing/psycho

Éduc'alcool met en garde la population : l’abus d’alcool affaiblit le système immunitaire

Depuis que nous sommes tous reclus dans nos maisons, certains ont pris l'habitude de boire, plus souvent qu'à l'habitude. Le contexte actuel est propice à la consommation excessive d'alcool. Pour cette raison, Éduc'alcool a tenu à faire le point avec la population. 

 

• À lire aussi: 5 signaux d’alarme qui indiquent que vous avez une personne toxique dans votre entourage 

 

Plus que jamais, les spécialistes nous diront que la modération a bien meilleur goût. Selon Éduc'alcool, l’abus régulier d’alcool affaiblit le système immunitaire. Compte tenu des circonstances qui nous sont imposées, il vaudrait mieux prendre soin de notre santé.  

 

Des freins naturels

Nombreuses sont les raisons qui incitent les gens à la consommation, ces jours-ci. En temps normal, plusieurs facteurs nous empêchent de tomber dans la consommation excessive d'alcool. Éduc'alcool les appellent les « freins naturels ». Toutefois, en ces temps de confinement, ces freins sont inexistants ou presque.

Par exemple, personne n'a à prendre sa voiture pour retourner à la maison puisque l'on s'y trouve déjà. Ceci pourrait être un facteur qui incite les gens à prendre un verre de plus.

Une autre raison qui est donnée est liée à l'accessibilité. En effet, quand nous sommes au boulot, nous n'avons pas accès à de l'alcool. Notre esprit est occupé à autre chose. Alors qu'à la maison, la bouteille d'alcool est à portée de main.  

Finalement, la crise sanitaire que nous vivons chamboule nos vies. Certaines personnes peuvent vivre avec le stress d'avoir perdu leur travail, d'autres ont tendance à s'imprégner de l'anxiété qui règne. Dans ces situations, il peut arriver que l'alcool soit une échappatoire.  

 

Des solutions

C'est vrai qu'il est agréable de prendre un verre avec ses amis par FaceTime ou avec son conjoint durant le souper. Toutefois, les recommandations tiennent toujours : les femmes ne devraient pas boire plus de deux verres par jour, alors que les hommes devraient se limiter à trois verres. Éduc'alcool recommande de se garder au minimum deux jours de sobriété par semaine. 

Si vous buvez, n'oubliez pas de boire de l'eau!

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus