Les dates de péremption nous jouent-elles des tours? | Salut Bonjour
/homeandfamily

Les dates de péremption nous jouent-elles des tours?

Selon Santé Canada, la date de péremption donne des renseignements sur la fraîcheur et la durée de conservation potentielle des produits non ouverts que vous achetez. Sachez, toutefois, que la mention « Meilleur avant » ne garantit en aucun cas la salubrité d'un aliment que vous achetez ou consommez. Comment fait-on pour s'y retrouver?  

 

 • À lire aussi: 7 fruits et légumes qui poussent facilement en pots 


  

Quels sont les aliments que nous pouvons consommer après la date de péremption? 

Santé Canada stipule qu'il est possible d'acheter et de consommer des aliments dont la date de péremption est échue, mais elle ne garantit pas leur salubrité. Certains aliments, s'ils ne sont pas ouverts, peuvent être consommés après la date recommandée. Le lait, le yogourt, le jus pasteurisé et les oeufs, entre autres, peuvent entre consommés plusieurs jours après la date indiquée par le fabricant.  

 
  

Quels sont les produits qui présentent un danger après la date de péremption? 

Certains produits frais ont tendance à se détériorer rapidement. Selon Santé Canada, des micro-organismes nuisibles susceptibles d'entraîner des maladies d'origine alimentaire peuvent se développer dans les aliments. Il ne faut donc pas se fier à notre odorat, notre vue ou nos papilles pour savoir si un aliment est bon ou non. On évitera alors de consommer de la viande, de la volaille et des charcuteries périmées.  

 
  

Qui dictent la durée de conservation d'un aliment?  

Ce sont les producteurs eux-mêmes qui évaluent la date de conservation à indiquer sur leur produit. Le gouvernement n'interfère pas dans le processus. La plupart des producteurs vont faire des études rigoureuses pour établir la date de péremption de ce qu'ils produisent. Contrairement à ce que certains pourraient penser, l'industrie alimentaire travaille d'arrache-pied pour augmenter la durée de vie d'un aliment afin d'éviter le gaspillage. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus