Anorexie et Boulimie Québec reçoit plus que jamais des appels à l'aide depuis le début du confinement | Salut Bonjour
/wellbeing/psycho

Anorexie et Boulimie Québec reçoit plus que jamais des appels à l'aide depuis le début du confinement

Image principale de l'article ANEB Québec reçoit plus d'appels à l'aide

Alors que la huitième semaine de confinement tire à sa fin, Anorexie et Boulimie Québec indique que les demandes d'aide ont explosé depuis la mi-mars, date du début de la crise au Québec.

L'organisme ANEB, qui vient en aide aux personnes souffrants de troubles alimentaires au Québec depuis 30 ans, déplore une hausse marquée d'appels à l'aide de la part de ceux qui vivent avec des préoccupations par rapport à leur image corporelle. 

Depuis le début de la crise, l'organisme a dû suspendre ses ateliers de soutien, pour privilégier le service de texto et de clavardage individuel. Or, il y a eu une augmentation de 230 % de personnes ayant eu recours aux textos et de 72 % personnes ayant utilisé le clavardage individuel, selon les données véhiculées par l'agence QMI.

La boulimie, l'hyperphagie ou l'anorexie sont tous des désordres complexes, devant être pris au sérieux rapidement. Devant l'ampleur de la situation, l'organisme a mis en place un mouvement social, qui s'intitule « À bas les troubles alimentaires ». Cette initiative vise à encourager à porter des bas funky sur les réseaux sociaux en solidarité envers ceux qui souffrent de troubles alimentaires 

Cette semaine, notre collègue à la météo, Geneviève Hébert-Dumont y a participé! 

Si vous avez des questions ou des doutes sur une personne de votre entourage, vous pouvez utiliser les textos, du lundi au vendredi, entre 11h et 15h30, en composant le 1 800 630-0907. Soyez alerte!

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus