Selon des experts, la nature a des effets magiques sur le cerveau | Salut Bonjour
/wellbeing/sportsandoutdooring

Selon des experts, la nature a des effets magiques sur le cerveau

Le simple fait de se connecter avec la nature peut avoir des effets extraordinaires sur notre santé physique et psychologique. Les études qui le prouvent sont si nombreuses qu'on aurait tout intérêt à prendre la clé des champs cet été.

• À lire aussi: Voici tout ce que vous devez savoir sur la réouverture des campings 


 

Pour la plupart, les vacances estivales se dérouleront ici, au Québec, cette année. Heureusement, notre province possède des parcs et des forêts denses, qui nous permettront de refaire le plein d'énergie et de mieux nous concentrer. 

 
 

En effet, une étude menée en Californie a montré que des vacances passées en nature permettaient d'augmenter la concentration, tout en augmentant la performance. Cet effet inusité peut durer plusieurs semaines après le séjour. 

 
 

En 2015, une étude a montré qu'une simple balade de 90 minutes en nature pouvait aider à y voir plus clair et à se sentir libéré. En effet, lorsqu'on se sent dépressif ou qu'on broie du noir, c'est notre cortex préfrontal qui s'active. Celui-ci devient moins actif lorsqu'on marche en forêt. Toutefois, l'inverse n'est pas vrai, si on marche en ville. 

 
 

Nous ne sommes pas obligés de marcher pendant plus d'une heure trente avant de ressentir des effets bénéfiques sur notre cerveau. Seules cinq minutes pendant lesquelles vous êtes entourés d'arbres suffisent à nous redonner la santé physique et psychologique. 

 
 

En plus d'augmenter notre système immunitaire, la nature va nous permettre d'être moins stressés et de dormir mieux. Une étude, menée en 2005 en Suisse, a prouvé que 52% des gens qui se promenaient en forêt se sentaient plus équilibrés. Ils avaient aussi moins de maux de tête, le cas échéant. 

Et vous, de quoi auront l'air vos vacances estivales?

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus