La chaleur peut être dangereuse pour vos animaux | Salut Bonjour
/homeandfamily/pets

La chaleur peut être dangereuse pour vos animaux

Image principale de l'article La chaleur peut être dangereuse pour vos animaux

Il n'y a pas que les humains qui peuvent souffrir de coup de chaleur, les animaux aussi. Souvent plus discrets que nous, les chats et les chiens peuvent ressentir les mêmes symptômes.

• À lire aussi: Le pire ennemi de l'été : le coup de chaleur
 

Seulement pour l'été 2016, ce sont près de 800 chiens au Québec qui ont été examinés par un vétérinaire, après avoir souffert d'un coup de chaleur, selon l’Association des médecins vétérinaires du Québec. Ces chiffres inquiètent puisque la majorité des animaux souffrants d'un inconfort ne sont pas amenés chez le vétérinaire. Il faut donc interpréter ces chiffres à la hausse. 

 
 

Comme les chiens ne suent pas comme les humains pour évacuer la chaleur, ils sont plus susceptibles de souffrir d'un coup de chaleur que nous. Le plus souvent, les cas de coup de chaleur surviennent lorsqu'un chien est condamné à rester dans une voiture close, ne serait-ce qu'une dizaine de minutes. Il faut éviter de la faire en tout temps. Même en plein hiver, les fenêtres de l'habitacle devraient toujours être entrouvertes. 

 
 

Par temps chaud, comme ces jours-ci, il faut être alerte et prêter attention aux signes avant-coureurs. Selon le Ministère de l'Agriculture, Pêcheries et Alimentation, les symptômes d'un coup de chaleur chez les animaux peuvent ressembler à ceux d'un humain. Voici quels sont les principaux signes à surveiller :

 
 

· Bouche ouverte et respiration rapide

· Température du corps très chaude

· Vomissements ou diarrhée

· Tremblements musculaires

· Léthargie (animaux qui semblent ivres, endormis ou absents)

· Mouvements inhabituels (animaux couchés sur le côté qui semblent parfois pédaler)

· Perte de conscience.

 
 

Si votre animal présente les symptômes énumérés plus haut, il vaut mieux agir rapidement pour éviter le pire. Le mieux est de faire baisser sa température corporelle, en lui donnant de l'eau froide, mais pas glacée, et en le plaçant dans un endroit frais. Il vaut mieux rafraîchir graduellement l'animal pour ne pas provoquer un choc hypodermique. L'animal devrait reprendre du mieux dans les heures qui suivront. 

 
 

Un animal comateux doit être amené rapidement chez le médecin vétérinaire. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus