5 choses à savoir sur l'asperge du Québec | Salut Bonjour
/kitchen

5 choses à savoir sur l'asperge du Québec

Image principale de l'article 5 choses à savoir sur l'asperge du Québec

Cueillies soigneusement à la main, une à une, les asperges sont cultivées au Québec du mois d'avril au mois de juin. Alors que la saison des asperges tire à sa fin, voici 5 choses que vous ne saviez (peut-être) pas à propos de ce légume vert.

• À lire aussi: La pandémie a réussi à convaincre une majorité de Québécois à acheter local
 

1. Les asperges peuvent être violettes

Il existe des asperges vertes, violettes et blanches. Si, en épicerie, vous retrouvez des asperges violettes, c'est simplement qu'elles ont été cueillies avant qu'elles ne deviennent vertes. Son goût diffère légèrement puisqu'il est plus fruité. 

2. Les asperges sont bonnes pour les femmes enceintes.

Le folate est une importante vitamine contenue dans ce légume. Cette dernière - essentielle pour les femmes enceintes - aide à la division et à la croissance cellulaire. Seules dix asperges suffisent à combler la moitié du besoin quotidien d'une personne en folate. 

3. Les asperges peuvent être conservées jusqu'à 10 jours.

Les asperges peuvent être conservées de 7 à 10 jours au réfrigérateur. Elles se conserveront mieux, si vous les enroulez dans un papier essuie-tout humide. Une fois cette période terminée, elles commenceront à ramollir et à perdre de leur saveur. Vous pouvez alors utiliser ce légume en quiche ou en omelette. 

4. Les asperges sont prolifiques.

Il faudra attendre cinq ans avant qu'un plant d'asperges parvienne à sa pleine maturité. L'asperge est cultivée à la main. Lors des journées chaudes de l'été, elle peut être cultivée deux fois par jour, car elles grandissent très vite. 

5. Les asperges peuvent altérer l'odeur de l'urine.

Ce n'est pas tout le monde qui remarque que les asperges parfument l'urine. Cette odeur atypique est causée par un processus chimique durant la digestion. C'est le méthyl mercaptan, contenu dans ce légume, qui provoque cette réaction. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus