Comment faire et bien gérer son potager | Salut Bonjour
/homeandfamily/gardening

Comment faire et bien gérer son potager

s

Les conseils de Mélanie Grégoire. 

À lire aussi : 10 trucs pour faire disparaître les mauvais herbes

Puisque plusieurs Québécois et Québécoises ont commencé un potager cette année, on fait le tour pour voir quoi faire, comment faire et vérifier si nous avons des bestioles au potager! 

1- La tomate  

Faut-il oui ou non taillé ce qu’on appelle en langage commun les «gourmands»? 

Avant de répondre à la question, identifions ce qu’est un gourmand. C’est une tige secondaire qui pousse entre la tige principale et la tige latérale et contrairement à la croyance populaire, oui, les gourmands des tomates peuvent produire des fruits.  

Nos grands-parents avaient l’habitude de couper les gourmands afin de faciliter le tuteurage sur un «pic» des tomates. Mais aujourd’hui, avec les cages, on peut conserver les gourmands. Si vous conservez les gourmands, vous aurez une plus grande production de tomates de plus petite taille, alors que si vous les taillez, vous aurez moins de tomates, mais de plus grosses! Personnellement, je fais un mélange des 2 concepts, je taille les gourmands qui empiète trop dans les plants autour. J’en coupe la moitié! 

2- Le concombre  

C’est le temps de prévenir les maladies sur le feuillage. Souvent, en août, on voit apparaitre des taches blanches sur le feuillage. C’est une maladie qui est liée à un haut taux d’humidité au niveau du feuillage. Ça s’appelle de l’oïdium, aussi appelé le «blanc». Une fois arrivée, la maladie ne se soigne pas. La prévention est donc le meilleur remède! Voici comment faire : une fois par semaine, vaporisez une solution maison faite à base de bicarbonate de soude : 5g\litre d’eau. Ne vaporisez pas au soleil! 

3- Les insectes  

Chrysomèle rayée du concombre : 

Vous voyez de petits insectes comme des coccinelles jaunes avec des rayures noires dans vos cucurbitacées? C’est la chrysomèle rayée du concombre. Dépêchez-vous d’intervenir, ces bestioles peuvent manger tous les plants! Ramassez les insectes à la main et installez des toiles «agrotextiles» qui empêchent les insectes volants d’accéder aux plants. Installez les toiles du début du printemps à la fin juillet, les concombres ont quand même besoin d’insectes pour la pollinisation.   

Bibittes à patate :  

Dans ce cas, les filets peuvent rester en place tout l’été! Sinon, même chose, on enlève les insectes à la main.  

Piéride du chou dans tous les choux : 

La piéride du chou est la chenille d’un beau petit papillon blanc qui vole souvent au-dessus des potagers. Il pond dans toutes les sortes de choux : chou kale, chou-rave, chou de Bruxelles. Le problème, c’est que la chenille est verte, la même couleur que le feuillage, alors on se rend souvent compte de leur présence à cause des trous que l’on voit sur les feuilles. Truc simple pour s’en débarrasser : vous les cueillez à la main ou sinon, utiliser du BTK, un insecticide naturel homologué pour la culture biologique.   

5- On ressème  

Vous avez de l’espace vacant, des variétés qui n’ont pas bien poussé ou des récoltes, comme celles des radis qui sont terminées? C’est toujours le temps de ressemer! Vous pouvez ressemer des pois, des haricots, des carottes, des navets, des rutabagas, du basilic, du panais et des laitues! 

6- Les récoltes  

Les récoltes vont bon train. Moi, aujourd’hui, j’ai récolté des choux-raves, des pois sucrés, des laitues, quelques mini-tomates et des fines herbes! Le potager commence seulement à être généreux, vous aller voir, c’est à partir de la mi-août que l’abondance commence vraiment! 

À lire aussi

Et encore plus