Les Canadiens dépensent de moins en moins pour s'amuser | Salut Bonjour
/artsandentertainment

Les Canadiens dépensent de moins en moins pour s'amuser

Image principale de l'article Les Canadiens dépensent moins pour s'amuser

La pandémie a bouleversé considérablement le comportement des consommateurs, au point où ceux-ci dépensent de moins en moins pour s'amuser. C'est ce que conclut une étude de Statistique Canada, publiée mercredi.

• À lire aussi: 10 lieux uniques à explorer à Montréal pour se sentir en voyage dans sa propre ville 


 

Le budget alloué aux dépenses discrétionnaires a réduit considérablement depuis le début de la pandémie. À titre d'exemple, 51% des gens ont dit vouloir dépenser moins qu'avant la pandémie pour un repas au restaurant et 32% de ceux-ci avaient moins d'intérêt à dépenser pour des vêtements. 

 
 

L'étude fait aussi état d'autres formes de dépenses. Selon Statistique Canada, 37% des Canadiens veulent dépenser moins pour le divertissement et 32% d'entre eux sont moins ouverts à dépenser pour les loisirs. 

 
 

L'épicerie est l'une des rares catégories où les Canadiens souhaitent dépenser plus qu'avant la pandémie. Une proportion de 19% dit vouloir allouer un budget plus grand pour les aliments achetés en épicerie. 

Même si, avec la levée graduelle des restrictions, les Canadiens peuvent retourner à leurs habitudes, force est de constater que ceux-ci sont moins enclins à le faire. Ils ont acquis de nouvelles habitudes, mais ils ont aussi une crainte en l'avenir. 

 
 

En effet, selon Statistique Canada, ces données sont expliquées en grande partie par les pertes d'emploi qu'a occasionné la pandémie. D'autres ont aussi vu leur salaire diminuer considérablement. Du mois de février à avril, ce sont 5,5 millions de Canadiens qui ont perdu leur emploi ou vu leur nombre d’heures de travail diminuer. 

 


 

Plus de 4 000 Canadiens vivant dans les 10 provinces ont répondu à l’enquête.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus