La rentrée scolaire en temps de pandémie et le stress chez l'enfant | Salut Bonjour
/homeandfamily

La rentrée scolaire en temps de pandémie et le stress chez l'enfant

Image principale de l'article La rentrée scolaire et le stress chez l'enfant

Si, pour certains enfants, la rentrée scolaire est source de réjouissance, ce n'est pas le cas pour l'ensemble. Cette année, tout particulièrement, le retour sur les bancs d'école pourrait être une source de stress chez l'enfant.

 
 

• À lire aussi: COVID-19 : guide pratique pour une rentrée scolaire tout en douceur

 
 

Beaucoup de changements sont à prévoir pour la rentrée scolaire. L'enfant peut ressentir du stress à l'idée d'intégrer son milieu, rempli de nouveauté. Contrairement à l'adulte, l'enfant est plus sensible aux changements qui surviennent dans sa vie. 

 
 

Selon le site Naître et grandir, cet état de fait est attribuable au fait que le cerveau des plus petits est encore en formation. Ils ont plus de mal à se projeter dans l'avenir et imaginer les événements à venir. 

 
 

Comment reconnaître que votre enfant est stressé?

Vous pourriez remarquer un changement d'humeur, notamment des crises de colère ou des pleurs plus fréquents. Vous pourriez aussi être témoin d'un trouble du sommeil, se caractérisant par des cauchemars, de la difficulté à s'endormir ou des réveils fréquents durant la nuit. Soyez aussi attentifs aux malaises physiques, comme les maux de ventre ou de coeur. 

 
 

Comment réagir en tant que parent?

Votre présence à elle seule aidera votre enfant à ressentir moins de stress. La première chose à garder en tête est de ne pas dramatiser la situation que l'ont vit présentement. C'est vrai qu'il s'agit d'une situation extraordinaire, mais ses réactions sont normales. 

 
 

1. Prenez le temps de le rassurer, en lui rappelant que vous serez toujours là pour lui. Il doit sentir qu'il est en sécurité, à la maison comme à l'école. 

2. Tentez de répondre à ses questions, au meilleur de vos connaissances, tout en utilisant des mots simples, à connotation positive (le plus possible).

3. Faites-lui sentir qu'il est en contrôle, en lui expliquant comment bien garder ses distances et bien se laver les mains. À cette étape, il est important de ne pas le réprimander inutilement, s'il omet de poser un geste. 

4. Aidez-le à mettre des mots sur les émotions qui l'habite. Prenez un moment seul avec votre enfant pour en discuter et, surtout, ne vous éternisez pas. 

 
 

Il n'est pas nécessaire de vous aventurer trop loin dans les explications ou d'en faire trop quant à l'explication des consignes. Les enseignants qui seront responsables de votre enfant prendront le temps de le faire, en intégrant le jeu. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus