Une femme sur dix a été agressée sexuellement dans un contexte d'études en 2019 | Salut Bonjour
/artsandentertainment/culture

Une femme sur dix a été agressée sexuellement dans un contexte d'études en 2019

Image principale de l'article Une étudiante sur dix a été agressée sexuellement

Une étudiante sur dix a été agressée sexuellement dans un contexte d'études postsecondaires au cours de l'année précédente. C'est ce qui ressort d'une étude, parue sur le site de Statistique Canada, lundi.

 
 

Ce sont les femmes qui sont surreprésentées à travers ces données. En effet, 11% des étudiantes canadiennes disent avoir subi une agression sexuelle dans un contexte d'études postsecondaires en 2019, comparativement à 4% des hommes. 

 
 

Comme les données ont été recueillies avant la pandémie, soit avant l'enseignement à distance, les formes d'agression comprennent des contacts sexuels non désirés, le plus souvent perpétrés par d'autres étudiants. 

 
 

Parmi les attentions sexuelles non désirées les plus souvent observées, l'étude parle de sifflements et d'interpellations ainsi que d'attouchements non désirés ou de rapprochements trop intimes. 

 
 

Ces comportements non désirés ont eu des répercussions chez les étudiants, tant de sexe féminin que masculin. En effet, ils peuvent avoir des répercussions sur leur vie scolaire, ce qui peut les pousser à cesser de se présenter à un cours ou à changer leur routine. 

 
 

Seulement 9% des femmes parmi celles ayant subi des comportements sexualisés non désirés ont choisi de dénoncer les comportements inappropriés à leur établissement d'enseignement. Selon elles, les incidents n'auraient pas été assez graves pour qu'ils soient signalés. 

 
 

L'enquête a été réalisée entre le mois de février et de juillet 2019, auprès de 14 882 étudiants. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus