Défi 28 jours : Sabrina Cournoyer partage ses coups de coeur musicaux | Salut Bonjour
/artsandentertainment/music

Défi 28 jours : Sabrina Cournoyer partage ses coups de coeur musicaux

Image principale de l'article Sabrina partage ses coups de coeur musicaux

Notre mélomane, Sabrina Cournoyer s'est lancé un défi, celui de partager ses coups de coeur musicaux. Les 28 prochains jours seront consacrés à la découverte, à l'abandon et à l'émerveillement. Partagez-nous VOTRE coup de coeur!

• À lire aussi: Défi 28 jours : Sabrina Cournoyer partage ses coups de coeur musicaux

Très humblement, nous vous partageons ces découvertes musicales, dans le but d'égayer votre quotidien, en cette période particulière. Si certaines pièces seront empreintes d'amour ou de lumière, d'autres éveilleront plutôt la nostagie ou la tourmante en vous. Laissez-vous inspirer et bercer par ces suggestions musicales. 

JOUR 10   

Titre : Pale Yellow
Artiste : Woodkid

Le mot de Sabrina : « Le nouvel album de Woodkid est sorti le 16 octobre, 7 ans après l'immense succès de Golden Age. J'avais très hâte de découvrir sa nouvelle création. »

JOUR 11  

Titre : La plage du Nord
Artiste : Louis-Étienne Santais

Le mot de Sabrina : « Douce musique qui rend le temps gris un peu moins gris. »

JOUR 12  

Titre : Spell
Artiste : Kandle

Le mot de Sabrina : « Coup de coeur dès la première écoute. »

JOUR 13  

Vidéo : RY X & Brussels Philharmonic Soloists Live at AB

Le mot de Sabrina : « Tout ce spectacle de RY X. Je l'écoute souvent, en background. J'aime particulièrement les arrangements des pièces pour ce spectacle. »

JOUR 14  

Titre : It's All So Incredibly Loud
Artiste : Glass Animals 

Le mot de Sabrina : « Pour la puissance de l'image du vidéoclip sur le texte. »

JOUR 15  

Titre : Dormant (A Colors Encore)
Artiste : Sevdaliza

Le mot de Sabrina : « Pourquoi je ne connaissais pas encore Sevaliza? »

JOUR 16  

Titre : Le coeur a ses raisons
Artiste : Sarahmée

Le mot de Sabrina : « Ce que j'aime l'énergie de Sarahmée! »

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus