Le changement d'heure de dimanche pourrait être difficile pour tous | Salut Bonjour
/artsandentertainment/culture

Le changement d'heure de dimanche pourrait être difficile pour tous

L'Halloween n'en sera pas une comme les autres, cette année. En plus de devoir composer avec les mesures sanitaires restrictives, les fêtards devront composer avec les aléas de la pleine lune et celles du changement d'heure.

• À lire aussi: Tout le Québec est invité à installer ses décorations de Noël pour être plus heureux
 

Comme chaque année, à la même période, nous sommes invités à reculer l'heure. Dans la nuit de samedi à dimanche, à 3h, c'est tout le Québec qui passera à l'heure d'hiver, au grand désespoir de certains qui vivent plus difficilement avec ce changement d'horaire. 

 
 

Si plusieurs se réjouissent de pouvoir dormir une heure de plus, d'autres s'inquiètent des répercussions que peuvent avoir les changements d'heure sur leur santé physique et psychologique. 

 
 

Tout changement dans nos habitudes de vie entraîne, inévitablement, des conséquences. Comme le changement d'heure perturbe notre sommeil, il peut entraîner un manque de vigilance due à la fatigue.

 
 

Au lendemain du changement d'heure de l'automne, on remarque que le nombre de diagnostics de dépression est en hausse de 10%, selon une étude de l’Université d’Aarhus, au Danemark. 

 
 

De nombreuses études ont aussi démontré qu'au lendemain d'un changement d'heure, le nombre d'accidents de la route et d'accidents vasculaires cérébraux augmente, particulièrement au printemps. 

 
 

Pour toutes ces raisons, le gouvernement de François Legault songe à abolir le changement d'heure. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus