Quoi faire avec les chats errants cet hiver? | Salut Bonjour
/homeandfamily/pets

Quoi faire avec les chats errants cet hiver?

Image principale de l'article Quoi faire avec les chats errants cet hiver?

Alors que l'hiver est à nos portes, la question se pose : que doit-on faire avec les chats errants du quartier? Faut-il s'en inquiéter? Que peut-on faire pour les aider?

• À lire aussi: 10 trucs pour convaincre votre douce moitié d'adopter un chat 

• À lire aussi: 8 plantes toxiques pour votre animal de compagnie

Qui sont ces chats errants?

Nombreux, les chats que l’on observe dans nos ruelles sont souvent des animaux qui ont accès à l’extérieur ou qui ont toujours habité dans la nature. Même si un chat n'a pas de collier, ça ne veut pas dire qu'il s'agit d'un chat errant. Certains chats ont des micropuces. On peut aller dans un refuge ou chez un vétérinaire pour vérifier s'il a un gardien.

Le chat errant est beaucoup plus difficile à apprivoiser que le chat domestique, comme il n'a jamais eu d'interaction avec un humain. Ils sont souvent bien adaptés à leur environnement. Toutefois, les chats qui ne sont pas stérilisés ont une espérance de vie inférieure à celle des chats domestiques.  

Quels sont les règlements quant aux chats errants?  

Les règlements diffèrent d'une municipalité à l'autre, en ce qui a trait à la gestion des chats errants. Par exemple, plusieurs municipalités exigent un permis pour pouvoir nourrir un chat errant.

Que doit-on faire avec les chats errants qui ont faim?

Plusieurs refuges offrent des programmes pour aider les citoyens à stériliser les chats errants. On peut également construire des abris pour aider les animaux à se protéger du froid. Attention, plusieurs chats errants ont déjà une maison ou un environnement où ils sont parfaitement heureux et n’ont pas besoin d’être secourus. Si un chat est perdu, les études nous montrent qu’il a plus de chances de retrouver son foyer si on le laisse à l’extérieur que s’il est amené dans un refuge.

 

Que doit-on faire avec les chats errants?

 Certains refuges, dont la SPCA de Montréal, ont des programmes qui permettent de capturer, stériliser, vacciner et vermifuger vos petits visiteurs. Ensuite, ils les réintègrent dans leur environnement.
 

Quelles sont les précautions à prendre?

Comme ils sont en contact avec d'autres animaux et n’ont pas accès à des soins vétérinaires, les chats errants ont plus de risques d'être des vecteurs de transmission de maladies comme la rage, et la toxoplasmose (infection). En ce qui concerne la COVID-19, les chats peuvent développer la maladie mais ils ne sont pas très à risque de nous le transmettre selon les connaissances actuelles. Dans le doute, il vaut mieux être prudents.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus