Le jour de la marmotte : aurons-nous droit à un printemps hâtif? | Salut Bonjour
/artsandentertainment/culture

Le jour de la marmotte : aurons-nous droit à un printemps hâtif?

C'était en début de semaine que les trois marmottes les plus populaires du Canada devaient se prononcer. Le verdict est tombé mardi : le printemps 2021 sera hâtif.

Selon la tradition folklore, qui se déroule au Canada et aux États-Unis, les marmottes doivent sortir de leur tanière pour déterminer si le printemps sera hâtif ou tardif le 2 février de chaque année. 

S'il y a un plein soleil dans le ciel et que la marmotte voit son sombre, c'est signe q'elle peut retourner dans sa tanière pour les six prochaines semaines, car le printemps n'est pas pour bientôt.

À l'inverse, si des nuages l'empêchent de voir son ombre, c'est qu'elle peut rester dehors, car le printemps arrivera bientôt. 

Sam, la marmotte de la Nouvelle-Écosse

Sam a été le premier à faire sa prédiction mardi matin. Il n'a pas vu son ombre. Cette marmotte de la Nouvelle-Écosse nous prédit donc un printemps hâtif. 

Fred, la marmotte de Val-d'Espoir

La marmotte qui habite la Gaspésie, au Québec, n'a pas vu son ombre mardi. Selon les prédications de Fred, tout porte à croire que les jours heureux sont devant nous. Le printemps sera hâtif.

Willie, la marmotte de l'Ontario

Même son de cloche du côté de Willie, originaire de Wiarton, en Ontario. Selon ce rongeur le printemps est à nos portes!

À lire aussi

Et encore plus