8 sentiers de raquette enchanteurs à essayer cet hiver | Salut Bonjour
/wellbeing/sportsandoutdooring

8 sentiers de raquette enchanteurs à essayer cet hiver

Que ce soit sur le flanc d’une montagne ou en bordure du fleuve Saint-Laurent, il existe une multitude de sentiers de raquette où combiner grand air et panoramas glacés. Voici quelques idées de randonnées avec vue (de 2 à 6 km) à travers la province. À vos raquettes - ou vos bottines -, selon les conditions !

• À lire aussi: 6 randonnées à pied, en raquettes ou en ski de fond dans votre région

• À lire aussi: Les meilleurs bas chauffants à avoir cet hiver pour éviter de geler des pieds

La raquette à neige possède de nombreux bienfaits pour la santé, en plus d'être hyper accessible et amusant. Quelle excellente façon d’explorer la magie de l’hiver! Vous n’avez jamais fait de raquette? Aucun problème. Nul besoin « d’apprendre » ce sport. C’est comme marcher avec de très grandes chaussures (qui vous empêchent de caler dans la neige). 

Que vous soyez débutant.e ou non, sportif.ve ou non, c'est un sport ultra-accessible et pour tous les âges. Pas besoin de faire beaucoup d'efforts, si par exemple vous souhaitez simplement vous initier et faire une balade. L’un des multiples avantages de la raquette est que vous pouvez en faire à votre propre rythme. Vous ne pourrez pas dévaler les pentes comme en ski, mais vous serez en contrôle de tous vos mouvements. 

Puisque la raquette est un mode de transport assez silencieux, vous avez plus de chance d’apercevoir des animaux lors de vos sorties. De plus, vous pouvez vous arrêter à tout moment pour admirer la beauté de ce qui vous entoure.

Où faire de la raquette

On peut faire de la raquette pratiquement partout au Québec en hiver! Que ce soit dans les parcs des villes ou encore en pleine nature, sur des sentiers sans dénivelé ou en montagne, ce sport se pratique là où il y a suffisamment d'accumulation de neige au sol. 

Il existe d'ailleurs un répertoire en ligne qui inclut tous les sentiers de raquette au Québec. C'est le guide le plus complet et à jour et il est offert tout à fait gratuitement pour les adeptes de raquettes ! 

Échauffement pour pratiquer la raquette

L’échauffement se fait au tout début de l’activité et pour environ une dizaine de minutes. L’objectif est simple : préparer votre corps à l’activité physique qui va suivre. 

Il s’agit d’augmenter de façon progressive la température de vos muscles et de vos articulations, votre tension artérielle et votre fréquence cardiaque. Ainsi, votre corps devient moins sujet aux blessures et le risque d’accidents tels qu’un infarctus ou un AVC est diminué de façon importante.

Un échauffement approprié pour la raquette :

  • Débuter l’activité à un rythme lent
  • Ajouter des exercices de mobilité des hanches 
  • Si vous utilisez des bâtons, une mobilité des épaules est aussi indiquée 
  • Vous devez atteindre un léger essoufflement qui ne vous empêche pas de tenir une conversation 
  • Vous devez ressentir une chaleur généralisée.

Les étirements statiques ne doivent pas être effectués en guise d’échauffement, car ils peuvent augmenter le risque de blessures. Si vous souhaitez en effectuer, il est suggéré de les garder pour la toute fin de votre activité.

À partir de quel âge pratiquer la raquette à neige ?

Dès 4 ans, un enfant peut faire ses premiers pas en raquettes s'il a l'habitude de marcher. Il est cependant recommandé d'attendre ses 6 ans pour s'aventurer sur de vrais sentiers. 

La raquette exige une bonne maîtrise de son équilibre puisqu'elle se pratique sur terrain enneigé avec un équipement spécifique aux pieds. Les raquettes étant un peu plus lourdes que de simples chaussures, la marche sera par conséquent plus difficile pour l'enfant. 

Courtoisie SEPAQ

LES 8 PLUS BEAUX SENTIERS DE RAQUETTE

Le sentier des Caps de Charlevoix            

Charlevoix

Grand incontournable de la raquette, le sentier des Caps offre des vues en plongée sur le fleuve et ses glaces scintillantes. Il fait 50 km, mais on peut se contenter de courtes portions. Dans le secteur du centre de ski Le Massif, par exemple, le sentier menant au refuge Liguori est une option intéressante avec vue sur L’Isle-aux-Coudres (6 km aller-retour, intermédiaire).

Info: sentierdescaps.com

Les Anses, parc national du Bic            

Bas-Saint-Laurent

D’une petite superficie mais d’une grande beauté, le parc national du Bic offre un total de 35 km de sentiers balisés en hiver. Le sentier Les Anses, classé intermédiaire pour les raquetteurs, fait 4,4 km aller-retour et longe en partie l’estuaire gelé du Saint-Laurent. Unique.

Info: www.sepaq.com/pq/bic

Le sentier du Belvédère, parc régional de la Chute-à-Bull            

Lanaudière

À Saint-Côme, ce sentier traverse un pont couvert et offre une belle vue sur les montagnes de la région. Il est de niveau facile, fait un total de 3 km et son dénivelé est de 80 m. N’oubliez pas le thermos de chocolat chaud pour la petite famille.

Info: www.parcsregionaux.org

Les Caps, station Mont-Tremblant            

Laurentides

On peut aussi faire de la raquette et de la randonnée alpine à la station de ski Mont-Tremblant. Du côté du village piétonnier, le sentier des Caps, accessible via la piste Nansen, permet une montée soutenue en raquette de 2,2 km.

Info: www.tremblant.ca

La Vallée-des-Fantômes, parc national des Monts-Valin            

Saguenay-Lac-Saint-Jean

On peut uniquement se rendre sur ce sentier en véhicule à chenillettes avec la Sépaq. Une fois sur place, on profite des arbres couverts de neige qui font la réputation de l’endroit. Le sentier (niveau intermédiaire) fait 6,5 km aller-retour. Préparez-vous pour ses 330 m de dénivelé.

Info: www.sepaq.com/pq/mva Pour d’autres options de randos à travers les fantômes, consultez ce texte d’Espaces.ca

L’Éperon, parc national de la Jacques-Cartier            

Région de Québec

Pour sa succession de points de vue sur les vallées du parc national de la Jacques-Cartier, le sentier L’Éperon est toujours une bonne idée. Calculez 5,4 km aller-retour et une montée de 200 m. Niveau intermédiaire.

Info: www.sepaq.com/pq/jac

Le sentier des Belvédères, géoparc mondial Unesco de Percé            

Gaspésie

Ce parc de Percé, qui met en valeur la géologie de la région, propose 18 km de sentiers ainsi qu’une passerelle de verre suspendue avec vue sur le rocher Percé. Pour une montée (300 m de dénivelé) et plusieurs points de vue, on opte pour le sentier des Belvédères, sur le mont Sainte-Anne (2,5 km, niveau facile à intermédiaire).

Quant à la plateforme, il faut surveiller la page Facebook du parc pour savoir quand elle sera ouverte à l’hiver 2021.

Info: www.geoparcdeperce.com 

Le Round Top, parc d’environnement naturel de Sutton (P.E.N.S.)             

Cantons-de-l’Est

Ce sentier est le gros classique du P.E.N.S. Il mène les randonneurs à 968 m d’altitude, sur le sommet du mont Round Top. Le sentier fait 5,6 km et est classé difficile, avec un dénivelé de 448 m et une vue sur les montagnes et le lac Champlain comme récompense.

Info: parcsutton.com

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus