Le sexe conscient : une façon inusité de séduire votre partenaire à la St-Valentin | Salut Bonjour
/wellbeing/sexuality

Le sexe conscient : une façon inusité de séduire votre partenaire à la St-Valentin

Image principale de l'article Rallumer la flamme grâce au sexe conscient

Salut bonjour présente une série de chroniques web « Transforme ta destinée », réalisée par Marie-Eve Fortier.

Vis-tu la fameuse pression mentale du « je dois faire mon devoir conjugal » le soir de la St-Valentin ? Ce n’est pas que la relation sexuelle ne t’intéresse plus, c’est juste que le fait « de devoir le faire » un soir précis, simplement parce que c’est la St-Valentin, garantit une baisse de libido assurée. Puis, on ne se le cachera pas, après 11 mois à vivre en confinement avec l’être cher, l’intention de fusionner en harmonie n’est possiblement plus ta top priorité.

C’est ici que j’arrive peut-être à ta rescousse. Pour cette année, j’ai quelque chose à te proposer. Ça ne demande pas de préparation et c’est tellement simple. En fait, en ces temps de déconnexion complète, c’est presque un indispensable. Pourquoi à la St-Valentin de cette année, n’introduirais-tu pas une séance de sexe conscient ? Comme dans faire l’amour en étant conscient.

Il y a un élément vraiment intéressant dans le sexe conscient. L’objectif n’est pas d’atteindre l’orgasme. Tant mieux si ça arrive, mais dans le sexe conscient, c’est le chemin pour y arriver qui est important et intéressant et non la destination. L’objectif, s’il y en a un, est de complètement se connecter à l’autre. Tu vas devoir prendre le temps de déguster, être présente, savourer, regarder, toucher. 

Automatiquement, ça va amener plus de sensualité et de douceur à la relation. Une vraie de vraie connexion à l’autre. 

CINQ ÉTAPES POUR PRATIQUE LE SEXE CONSCIENT : 

Mettre sa respiration au même diapason 

Tu connais la cohérence cardiaque ? Ça mériterait une chronique entière tellement c’est important. En fait, c’est accorder ta respiration et ton cœur au même rythme. Tu le fais 3x par jour pendant 5 minutes, tous les jours. Ça te permet de te (ré-)éaligner et d’éprouver ainsi moins de stress et d’anxiété. Tu peux télécharger l’appli Respirelax ou regarder une vidéo sur Youtube. 

Avec ta tendre moitié, vous vous assoyez l’un devant l’autre, en mettant la vidéo (pas coquine, malheureusement) et vous respirez ensemble en vous regardant dans les yeux. Tenez-vous les mains aussi. L’objectif est de connecter. On débute la séance en connectant avec sa respiration, en la mettant au même rythme. Tu prépares ainsi à synchroniser ton corps à celui de l’autre.

Se regarder dans les yeux

Bon, le faire sans rire relève de l’exploit, mais comme vous l’aurez fait pendant 5 minutes en respirant à titre d’entraînement, en principe, ça ne devrait pas être trop difficile à maintenir. Les yeux sont le miroir de l’âme. 

Pour connecter avec quelqu’un, le regard est la porte d’entrée vers l’âme de la personne. Ça fait combien de temps que tu n’as pas vraiment regardé ton conjoint ? Pour vrai. Regarder comme dans admirer. Yeux dans les yeux. Se dévorer du regard, du début à la fin. Tu sais quand on dit : il a un « regard pénétrant ». Ici ça va prendre tout son sens!

Rester dans le moment présent

Ça, ça va être ton épreuve olympique. Exit la liste d’épicerie, la planification du weekend ou le bel adonis mental qui te fait fantasmer. Pendant l’acte, tu restes mentalement présent(e) à ce qui se passe devant toi (ou dessus, en dessous, de côté!). Ce qui se passe, c’est ta réalité et tu l’accueilles avec ouverture et présence. Il n’y a pas d’échappatoire dans ta séance. Tu restes connectée à l’autre tout le long. 

Alterner entre donner et recevoir

Es-tu de celle qui, avec le temps, est devenue un peu plus paresseuse au lit ? Tu te contentes peut-être de la fameuse chorégraphie sexuelle : trois touchers, 6 coups à gauche, 4 à droite, augmentation de la cadence et bang, on jouit. 

À trop se connaître, on devient prévisible et on choisit la facilité. Dans le sexe conscient, c’est un jeu d’alternance qui doit s’installer. Il te touche d’une certaine façon, il arrête, c’est à ton tour. Bref, c’est un jeu du donneur qui devient receveur et vice-versa. On change carrément la chorégraphie sexuelle habituelle. Au revoir la paresse et bienvenue à l’échange bidirectionnel.

Scanner l’autre

Le sexe conscient, c’est stimuler les sens. Les sens sont le merveilleux cadeau de notre humanité. On le perd de vue souvent que la vue justement, l'odorat, le goût, l'ouïe et le toucher sont une bénédiction. On oublie d’utiliser la sexualité comme un stimulateur de sens. 

Dans la séance, on prend le temps de passer les doigts sur le corps de l’autre lentement, de sentir le grain de peau. On respire l’odeur de l’autre, on observe son souffle, on scanne les lèvres en analysant sans jugement leur forme, leur texture. On goûte à la langue en prenant le temps de l’explorer en s’embrassant à pleine bouche. On contemple les courbes des yeux tout en effleurant celles-ci des doigts, on échange sur nos fantasmes en se regardant dans les yeux. 

Tu lis et tu te dis, ben voyons, c’est donc bien simple tout cela. Bien oui, c’est tellement simple que par la force du manque de temps, du manque de nouveauté, on se met à oublier que la sexualité sert à ça, connecter avec l’autre. 

En fait, ça devrait être ça à chaque fois le sexe. Un moment où tu prends le temps de te concentrer sur tes émotions, ton plaisir, le plaisir de l’autre en oubliant la performance, l’orgasme et en ne fuyant plus mentalement. On élimine la pression du temps et du devoir. On ramène le feu entre les deux, car sans feu, il n’y a pas de flammes et sans flamme, le couple meurt...à petit feu. Aussi bien alors, raviver la flamme sans tarder.

Bon sexe conscient et Joyeuse St-Valentin !

Marie-Eve

*Marie-Eve Fortier travaille dans le domaine des médias depuis plus de 20 ans. Elle est l’auteur du livre Transforme ta destinée, tout ce qu’il faut comprendre pour passer à l’action. Grâce à ses dons de voyance et ses connaissances du monde de l’invisible, elle accompagne les gens dans leur chemin afin qu’ils comprennent ce qui les bloquent et accèdent à toutes leurs possibilités.

À lire aussi

Et encore plus