Gino Chouinard a offert une émouvante entrevue à Patrick Huard | Salut Bonjour
/artsandentertainment/teamnews

Gino Chouinard a offert une émouvante entrevue à Patrick Huard

Image principale de l'article Gino Chouinard de passage à l'émission La tour

Celui qui tient la barre de Salut Bonjour a accepté de se livrer à Patrick Huard, lors de son passage à l'émission La tour, jeudi soir.

Tous les matins, depuis bientôt 15 ans, Gino Chouinard nous accompagne dans les premiers balbutiements de la journée. Quand nous fermons notre télévision à 10h, c'est un autre quart de travail qui commence pour lui. 

En plus d'être impliqué dans une foule de projets connexes, notre animateur est aussi investisseur et ambassadeur de Chocolats favoris. Ses heures de travail, il ne les a jamais comptés... à une exception près. 

Un jour, sa conjointe lui a demandé de calculer le nombre d'heures de travail qu'il réalisait par semaine. Mis devant le fait accompli, il a fait le calcul. À sa grande surprise, il réalise qu'il faisait 90 heures par semaine. 

Avec un horaire aussi chargé, Patrick Huard lui a alors demandé s'il lui arrivait de brûler la chandelle par les deux bouts. 

« Mon ampoule a brulé une fois », a-t-il admis. 

À la veille de l'ouverture du Chocolats Favoris à Boucherville, Gino Chouinard animait un gala, à Québec. Quelques minutes avant d'entrer sur scène, il se dit incapable de sortir de coulisses. 

« J'étais brulé raide, fatigué, à boutte, sur le bord d'exploser ». Cette fois-là, il a réussi à monter sur scène en implorant son défunt père de lui donner la force de continuer. 

Il n'est pas surprenant que ses amis le surnomme « la machine ». Ironiquement, il constate que le rythme imposé par la pandémie lui permet d'avoir un horaire plus équilibré. 

La vie de famille de Gino Chouinard  

Même si son emploi du temps est prenant, Gino Chouinard convient que sa famille reste sa priorité. Sa conjointe et lui ont adopté deux enfants, Marilou et Nathan, au tournant des années 2000. 

Il a raconté, avec émotion, les premiers moments qu'il a passé avec ses enfants, dans leur pays d'adoption. 

« Là-bas, quand tu adoptes, ils veulent te faire voir les beautés de la Chine », raconte-t-il. 

« J'étais sur la muraille de Chine avec ma conjointe et ma fille. Les Chinois nous arrêtaient pour prendre des photos avec elle parce qu'à leurs yeux, elle était la chanceuse, qui avait le bonheur et le privilège d'aller vivre chez les Nord-américains. Certains venaient toucher aux jambes de ma fille parce que ça leur portait chance ». 

Celui qui a grandi dans une famille « débordante d'amour » ne manque pas une occasion de se retrouver en famille. Les plus perspicaces auront peut-être remarqué qu'il était absent de Salut Bonjour, vendredi matin. 

Il a pris un congé bien mérité pour se retrouver avec ses enfants!

Écoutez l'intégral de l'émission La tour sur TVA+

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus