L'alimentation pendant la grossesse : 5 choses à retenir | Salut Bonjour
/wellbeing/health

L'alimentation pendant la grossesse : 5 choses à retenir

Image principale de l'article L'alimentation pendant la grossesse

Sans revoir leurs habitudes du tout au tout, les femmes enceintes pourraient intégrer certains groupes d'aliments, susceptibles de contribuer à la croissance du foetus. Dans le cadre du mois de la nutrition, nous nous sommes entretenus avec Marie-Pier Pitre-D'Iorio, diététiste autorisée et membre de Les diététistes du Canada.

• À lire aussi: Faut-il laisser nos plats tempérer sur le comptoir avant de les mettre au frigo?

Certains aliments, en raison de leur teneur en vitamine ou en acide, peuvent contribuer au bon développement de l'enfant, notamment à celui du système nerveux, des os, des muscles et des organes internes. 

Tout ce que maman mange, bébé mange aussi!

L'alimentation pendant la grossesse : 5 choses à retenir  

Manger suffisamment  

C'est important de s'assurer que la future mère mange suffisamment et fréquemment. 

« Souvent, les mamans enceintes sont très très préoccupées par ce qu’elles mangent. On remarque qu’elles n’atteignent pas toujours le niveau de calories qu’elles ont besoin », explique Marie-Pier Pitre-D'Iorio. 

Le fait de ne pas manger suffisamment ou de faire des régimes restrictifs à répétition peut aussi avoir des conséquences sur les femmes qui tentent de tomber enceintes. Le corps perçoit les diètes comme un risque à la santé. 

Plus le corps se sent en sécurité, plus il est apte à accueillir un petit être vivant!

Inclure de l'acide folique   

L'acide folique est utile pour les femmes qui souhaitent tomber enceintes et celles qui le sont déjà.

On le retrouve entre autres dans les asperges, les épinards, les haricots, les lentilles et les pois chiches. Si l'acide folique est si important, c'est qu’il contribue au développement du bébé. 

Incorporer de la vitamine B12  

Quand on consomme de l’acide folique, il faut aussi s’assurer qu’on prend suffisamment de B12. On retrouve cette vitamine principalement dans les produits animaliers, comme les viandes et les produits laitiers. 

Ajouter du fer  

Durant la grossesse, il faut aussi s'assurer d'avoir suffisamment de fer, un nutriment qu'on retrouve dans les céréales, la viande maigre, les légumes vert foncé, les légumineuses et les noix. 

Quand une femme souhaite tomber enceinte ou qu'elle est enceinte, elle a besoin de plus de globules rouges afin de permettre la fécondation et le développement du bébé. 

« Pour mieux absorber le fer, il est préférable de le manger avec une source de vitamine C, comme des agrumes, des baies, des poivrons et des tomates », précise la nutritionniste. 

Manger de l'Omega 3  

De plus en plus d'études démontrent les avantages d'incorporer plus d'Oméga 3 à son alimentation durant la grossesse afin de permettre un meilleur développement du bébé. 

Les femmes enceintes peuvent penser à manger plus d'avocat, de saumon, de truite, de graines de chia ou de lin. 

Et les suppléments dans tout ça?   

« Je suggère toujours à mes clientes de commencer avec l’alimentation. On préfère que la femme enceinte mange des légumes et des fruits plutôt que des vitamines en capsule », conclut-elle. 

Il ne faut jamais oublier que l'alimentation durant la grossesse est importante, mais qu'il faut aussi s'assurer d'avoir un bon sommeil et un niveau de stress bas. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus