Être végétarienne et enceinte, c'est possible | Salut Bonjour
/wellbeing/nutrition

Être végétarienne et enceinte, c'est possible

Image principale de l'article Être végétarienne et enceinte, c'est possible

Avoir un enfant bouscule nos habitudes, et ce, avant même qu'il vienne au monde. Certaines de nos habitudes alimentaires n'ont pas à être changées, à condition qu'on soit bien renseignées.

Être enceinte et végétarienne, c'est possible. Quoi qu'en pensent certains, ces deux réalités peuvent se côtoyer sans danger, Marie-Pier Pitre-D'Iorio, diététiste autorisée et membre de Les diététistes du Canada.

De façon générale, les femmes enceintes doivent s'assurer d'avoir suffisamment de nutriments dans leur alimentation. C'est d'autant plus valable pour celles qui optent pour une alimentation végétarienne. 

« Les végétariens ou les végétaliens, de façon générale, sont plus à risques. Quand on coupe un groupe alimentaire au complet, peu importe les raisons derrière ça, on est plus à risques de développer des carences », explique-t-elle. 

Durant la grossesse, ces risques augmentent. Toutefois, il suffit d'en être conscient, en consommant plus de fer et de vitamine B12. 

Le fer et la grossesse  

Le fer est essentiel au bon développement de l'enfant. La future mère doit donc en consommer suffisamment. 

Comme le fer végétalien est moins bien absorbé par le corps que le fer animal, il faut doubler les quantités consommées au quotidien. Vous pourriez choisir d'inclure plus de grains entiers, de légumes verts, de légumineuses, de noix, de grains de citrouille ou de tournesol. 

Pour maximiser l'apport de ce nutriment, la nutritionniste recommande aussi de le jumeler avec une source de vitamine C. Les agrumes, les baies ou les tomates permettent de mieux absorber le fer. 

La vitamine B12 et la grossesse  

La vitamine B12 permet la croissance du foetus. 

Durant la grossesse, les végétariennes doivent aussi porter une attention particulière à leur apport en vitamines B12. Cette vitamine se retrouve seulement dans les produits animaliers, comme les viandes, les oeufs ou les produits laitiers. 

Comme elle est plus difficile à consommer pour celles qui choisissent d'être végétariennes, la nutritionniste recommande d’ajouter un supplément. 

L'enfant et le végétarisme  

Il est tout à fait possible d'introduire son mode de vie végétarien à son enfant. Afin de s'assurer que l'enfant n'ait pas d'allergie, les mères peuvent introduire graduellement certains produits animaliers puis les retirer. 

« Quand on choisit d’être végétarien, il faut simplement s’assurer d’avoir toutes bonnes informations en main », conclut Marie-Pier Pitre-D'Iorio.

À lire aussi

Et encore plus