Dépendance affective : 10 signes pour la reconnaître | Salut Bonjour
/wellbeing/psycho

Dépendance affective : 10 signes pour la reconnaître

Image principale de l'article Reconnaître la dépendance affective

Sournoise, la dépendance affective est un mécanisme qui se développe dès la petite enfance.

• À lire aussi: 8 phrases qui prouvent que vous avez affaire à un manipulateur

Bien que les causes de la dépendance affective soient multiples, elles se consolident généralement dans un milieu familial dysfonctionnel. Le manque de communication ou d'affection, la violence, l'alcoolisme, l'abus et la négligence sont tous des facteurs aggravants. 

En vieillissant, la personne qui souffre de dépendance affective aura du mal à développer des relations interpersonnelles équilibrées, basées sur la confiance et la communication. 

Dépendance affective : certains signes ne mentent pas

Faible estime de soi

Le dépendant affectif a, très souvent, une faible estime de lui-même. Il aura tendance à se dévaloriser. Il lui arrive même d'ignorer ses propres besoins, en se disant que ceux-ci ne sont pas suffisamment importants. 

Tout ou rien

Le dépendant affectif pourrait décider de tout contrôle dans sa relation afin de se protéger ou, au contraire, il pourrait décider de tout laisser passer afin de ne pas déplaire à l'autre. C'est tout ou rien avec lui. 

Communication déficiente

Jeune, il peut arriver que le dépendant affectif n’ait pas appris à communiquer. Lorsqu'il entre en relation, il devient donc difficile d'exprimer clairement ses besoins. Il privilégie le silence. 

Peur du rejet

Le dépendant affectif a une peur bleue d'être rejeté. Avec les années, il tentera de se construire une façade, qu'il considère « acceptable » aux yeux des autres. 

Grande jalousie

La peur d'être rejeté amène, très souvent, le dépendant affectif à faire preuve de jalousie. Il aura tendance à alimenter les soupçons vis-à-vis la personne qui partage sa vie. 

Méconnaissance des limites

Le dépendant affectif peut, parfois, penser qu'il ne mérite pas l'amour des autres. Son premier réflexe sera de donner sans compter ou sans tenir compte de ses limites personnelles. 

Désintérêt pour sa propre vie

Le dépendant affectif, lorsqu'il tombe amoureux, a tendance à s'imprégner de la vie l'autre. Après un certain temps, il pourrait en venir à mettre de côté ses intérêts, ses opinions et sa personnalité. 

Comportements destructeurs

Lorsque le dépendant affectif sent qu'une situation lui glisse entre les doigts, il a tendance à avoir des comportements destructeurs et même, manipulateurs. Les cris, les larmes, les menaces n'en sont que quelques exemples. 

Ignorer des erreurs

Comme le dépendant affectif n'a pas l'impression qu'il mérite l'amour de l'autre, il aura parfois tendance à accepter des situations irrespectueuses, telles que l'adultère. La faiblesse des autres est souvent pardonnée.

Isolement du monde

Souvent, le dépendant affectif s'isolera du reste du monde, entre autres, pour être disponible auprès de l'être aimé. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus