Ces 2 chats âgés cherchent une nouvelle famille pour leur retraite | Salut Bonjour
/homeandfamily/pets

Ces 2 chats âgés cherchent une nouvelle famille pour leur retraite

Image principale de l'article SPCA : ces 2 chats âgés cherchent une famille

Chaque semaine, l'équipe de Salut Bonjour met en lumière d'adorables animaux, tous rescapés par la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux de Montréal (SPCA). Ces adorables petites bêtes ont un point en commun : ils se cherchent une famille, capable de leur prodiguer les soins appropriés et de leur offrir de l'amour à volonté.

Depuis plus de 150 ans, la mission de la SPCA consiste à protéger les animaux contre la négligence, les abus et l’exploitation, à représenter leurs intérêts et assurer leur bien-être, à favoriser la conscientisation et la sensibilité du public à leur égard.

En moyenne, les chats doivent patienter 7 jours et les chiens 10 jours avant d'être accueillit par une nouvelle famille. Si une grande majorité d'entre eux se trouve un foyer rapidement, ce n'est pas le cas pour tous. Certains, en raison de leur âge, de leur race ou de leur tempérament, sont contraints à séjourner plus longtemps.

La SPCA ne fait aucune discrimination : en plus des animaux à quatre pattes, elle reçoit des oiseaux, des rats, des tortues ou des rongeurs. Cette semaine, l'organisme cherche une nouvelle famille pour deux chats d'âge mûr. 

DEUX CHATS ÂGÉS SE CHERCHENT UNE FAMILLE  

Tous deux âgés de 12 ans, Mamie Ruelle et Altair, ont reçu des soins attentionnés de l’équipe vétérinaire de la SPCA de Montréal avant d’être hébergés dans des familles d’accueil, le temps de se remettre sur pattes. Venant de milieux complètement différents, les deux félins cherchent maintenant chacun un logis bien à eux. Voici leur histoire. 

Voici Mamie Ruelle  

Mamie Ruelle a été amenée à la SPCA par un bon samaritain et en a franchi les portes dans un état lamentable. Maigre, déshydratée et malade, elle avait besoin de soins vétérinaires d’urgence. C’est en y mettant du temps et de la patience que sa famille d’accueil l’a aidée à se rétablir et par le fait même à s’épanouir. Une fois en confiance, Mamie Ruelle aime bien les caresses. Ayant besoin d’une période d’adaptation pour être à l’aise, elle cherche un foyer de retraite sans enfants ni animaux afin de pouvoir y vivre comme une reine! Mamie Ruelle mange une nourriture spéciale, car elle souffre d’allergies. Comme elle est très gourmande, il faudra donc mesurer la quantité qu’elle reçoit. Notez que cette adorable chatte est sourde, mais que cela ne l’empêche pas de faire la conversation à ses humains favoris. Sa famille d’accueil dit d’elle que c’est « un véritable amour! »

Voici Altair  

Altair, pour sa part, est un beau matou affectueux qui adore jouer avec des rubans et explorer son environnement. Il devra toutefois perdre du poids afin de rester en santé. Heureusement, il est toujours très actif et suit ses humains partout dans la maison, ce qui le pousse à bouger! Bien qu’il soit un peu gêné de l’admettre, Altair adore aussi faire la sieste (voir la photo). Maintenant que son infection urinaire est guérie, le matou se porte à merveille et a hâte de trouver une famille pour la vie! Une nourriture spéciale sera de mise pour prévenir d’autres infections. 

Lorsque vous adoptez un animal âgé à la SPCA de Montréal, vous lui donnez bien sûr une deuxième chance, mais votre bonne action présente un autre avantage! En effet, grâce aux observations de l’équipe de la SPCA, vous saurez tout de suite si vous avez affaire à un animal joueur, calme, timide, sociable, affectueux, téméraire, etc. Voilà qui réduit le risque de surprises après l’adoption!

Pour adopter Mamie Ruelle ou Altair

Si vous êtes intéressé par Mamie Ruelle ou Altair, inutile d’appeler la SPCA; remplissez plutôt un formulaire d’adoption sur le site de la SPCA de Montréal. Prenez soin toutefois de vérifier si les profils des chats se trouvent toujours sur la page d’adoption, qui est mise à jour en temps réel, avant de transmettre le formulaire.

Veuillez noter que la SPCA reçoit actuellement un très fort volume de demandes d’adoption et que celles-ci sont traitées en ordre d’arrivée. Malheureusement, la SPCA ne pourra pas répondre à toutes les demandes reçues.

À lire aussi

Et encore plus