BEAUTÉ: 3 techniques alternatives pour une plus belle peau | Salut Bonjour
/beautyandfashion/beauty

BEAUTÉ: 3 techniques alternatives pour une plus belle peau

s

BEAUTÉ - Emilie Fournier nous parle de 3 techniques différentes en soins du visage: le Gua sha, l'acupuncture esthétique et la gymnastique faciale.

3 techniques alternatives pour une plus belle peau  

À voir aussi: MODE - De nouvelles façons de magasinez

Notre visage compte plus de 43 muscles qui sont capables de reproduire plus de 5 000 expressions. Après près de 15 000 microcontractions par jour, on comprend pourquoi on finit par voir apparaître des rides d’expression sur notre visage.

Bien évidemment, ces changements sont physiologiques et sains, mais il est possible de ralentir ce phénomène grâce à quelques pratiques bien ciblées (et sans avoir à recourt à la médecine esthétique). 

1. Le gua sha   

Le gua sha vient de de la médecine traditionnelle chinoise et est de plus en plus populaire sur les réseaux sociaux. Il est conçu dans des pierres semi précieuses et sa forme la plus connue est celle d’un coeur asymétrique, idéale pour épouser les contours du visage.

On l’utilise pour se faire un auto massage du visage et du cou, dans le but de détoxifier, de lisser et de redonner de l’éclat à la peau du visage en améliorant la circulation sanguine et le drainage lymphatique. 

L'utiliser contriburait à soulager les tensions, le stress et l’anxiété et aiderait aussi à lisser et illuminer la peau. Une belle alternative à la médecine esthétique!

Comment l’utiliser?     

  • Nettoyer la peau et appliquer un sérum ou une huile pour faciliter le massage au gua sha.   
  • Répéter les exercices suivants de 3 à 5 fois par séance:       
  1. Le cou (pour ouvrir les canaux lymphatiques) : glisser la porcelaine depuis les clavicules vers le dessous de la mâchoire afin d’ouvrir les canaux lymphatiques.   
  2. La mâchoire et le menton : glisser la porcelaine vers le haut, du centre du menton jusqu’au lobe de l’oreille, comme pour sculpter la mâchoire.   
  3. Les lèvres : glisser sur les lèvres de 5 à 7 fois.   
  4. Les ailes du nez : commencer au coin du nez et glisser vers le haut de façon à masser la ride qui peut parfois se créer entre les narines et les coins externes de la bouche.   
  5. Les sourcils : glisser le long de l’arcade sourcilière, de l’intérieur vers l’extérieur.   
  6. Le front : diviser le front en 3 zones et commencer au centre, en glissant l’outil vers l’extérieur de chacune des zones.    

* Les images de gua sha présentées dans la chronique provenaient de Minēra. Le gua sha d'Émilie provenait d'Alper Oils.

2. L’acupuncture esthétique   

On connaît aussi l’acupuncture qui vient de la médecine traditionnelle chinoise, mais il existe aussi l'acupuncture esthétique. L’acupuncture esthétique, ou le lifting par acupuncture, permet un travail sur tout l’organisme, sans qu’il y ait injection d’une substance étrangère ou passage sous le bistouri. 

L’acupuncteur introduit de 15 à 30 fines aiguilles dans le visage ainsi qu’une douzaine d’aiguilles ailleurs sur le corps afin de corriger les petites imperfections du faciès (cernes, teint terne, acné). Selon le problème à traiter, il faut compter de 4 à 10 traitements. 

Souvent, après un seul traitement, le teint devient plus éclatant et les traits semblent plus détendus. On travaille principalement la qualité de la peau, l’éclat, le teint, l’endroit où se trouvent les ride.

3. La gymnastique faciale   

Oui, on peut entraîner son visage!

La gym faciale est une pratique encore méconnue au Québec, mais en Europe et aux États-Unis, cette technique de rajeunissement simple et naturelle compte de nombreux adeptes, dont Madonna, Victoria Beckham, Gwyneth Paltrow et Jennifer Aniston. 

Elle existe depuis les années 1930 et est basée sur les mêmes principes que la gymnastique corporelle.

La gym faciale renforcerait les muscles du visage, préservant ainsi leur fermeté. Elle stimulerait également la production de protéines responsables de la souplesse de la peau, atténuant ainsi l’aspect des rides et prévenant leur formation. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus