3 bières aromatisées aux fleurs | Salut Bonjour
/kitchen/wineandcocktails

3 bières aromatisées aux fleurs

s

Des suggestions signées Sylvain Bouchard, sommelier en bières. 

À voir aussi : Sur la route des bières du Québec

1- Doux Bisous, Avant-Garde artisans brasseurs, Montréal, Québec

4,8 % alc./vol. 

Prix : 3,99$ / 473 ml 

Servir à 8 degrés Celsius 

La première bière est justement une superbe blanche au jasmin et feuille de lime kaffir d’Avant-Garde artisans brasseurs de Montréal. 

La bière est d’un jaune très pâle. Le parfum de jasmin qui explose sous notre nez est superbe. On y retrouve également les notes de coriandre classique au style. En bouche, c’est d’une grande douceur sans timidité. C’est goûteux : plein de jasmin, un peu épicé, à peine céréalier. Avec attention on peut percevoir des notes d’agrumes (citronnelle?) et de gingembre provenant des feuilles de lime kaffir. Cette bière présente une amertume faible, mais bien sentie, qui vient de sa levure plus que du houblon. Une belle sécheresse en finale nous demande une autre gorgée. Une blanche à ne pas boire trop froide pour pouvoir profiter de toute sa splendeur aromatique.  

2- Fleurette, Microbrasserie du Lac St-Jean, St-Gédéon, Québec 

5 % alc./vol. 

Prix : 4,89$ / 473 ml 

Servir entre 8 et 10 degrés Celsius 

Voici un style de bière apprécié des Québécois depuis longtemps : la pale ale anglaise. Peu gazeuse, généreuse en céréale dodue et légèrement caramélisée, elle présente généralement une amertume sentie qui équilibre à merveille le sucré du grain. Pour qu’une fleur s’harmonise avec ce style, elle doit avoir de la personnalité tout en étant réservée. Les gars de la Microbrasserie du Lac St-Jean ont plutôt opté judicieusement pour un bouquet de fleurs boréales sauvages cueillies à la main dans leur coin. 

Surgi de derrière cette belle couleur ambrée un nez de céréales sucrées de caramel. Un léger parfum de rose se montre le bout du nez. En bouche, derrière la céréale, il y a des houblons un peu terreux et épicés. Les fleurs sont présentes pour supporter le tout, mais reste en arrière-plan. L’amertume est bien balancée. C’est en rétro-olfaction que les fleurs viennent faire leur boulot. Le résultat est délicat, mais complexe. 

3- A-KU-A, Le Bilboquet Microbrasserie, St-Hyacinthe, Québec

5 % alc./vol. 

Prix : 3,99$ / 473 ml  

Servir entre 6 et 8 degrés Celsius 

La bière la plus populaire dans les brasseries du Québec depuis une dizaine d’années est sans contredit la IPA. Avec de puissants houblons aromatiques et amers, ce style se porte plutôt mal à l’exercice d’aromatisation avec des fleurs. La brasserie Le Bilboquet de St-Hyacinthe s’y est quand même attaquée avec de la fleur d’hibiscus séchée. Elle est combinée avec une IPA un peu «old school» dans l’amertume (moins amère), mais modernes dans ses saveurs et arômes tropicaux. 

Derrière un très léger voile, une robe orangée d’où pointe une légère teinte rosée gracieuseté de la fleur d’hibiscus. Le nez aromatique est porté par des notes de mangue et de fruit de la passion, mais loin des bombes aromatiques modernes. On note également le doux parfum floral de l’hibiscus. En bouche, les houblons américains utilisés dans le brassage procurent des saveurs identiques aux parfums initiaux de fruits tropicaux. Idem pour l’hibiscus qui apporte de douces notes florales rappelant la rose ou les baies sauvages et une belle acidité rafraîchissante. La capacité qu’a la fleur de jouer son rôle est dû à l’amertume faible de cette IPA soit seulement 20 IBU. 

À lire aussi

Et encore plus