7 espèces d'oiseaux à observer en mai au Québec | Salut Bonjour
/travel/advice

7 espèces d'oiseaux à observer en mai au Québec

Chaque printemps, le ciel s'anime au chant des oiseaux. Il suffit de lever les yeux au ciel pour observer ce spectacle grandiose.

Les ornithologues vous diront que le mois de mai est fait pour contempler. QuébecOiseaux a lancé un marathon de 24 heures d'ornithologie, durant lequel les participants doivent observer le plus grand nombre possible d'espèces d'oiseaux. N'importe quel jour du mois de mai est propice à l'observation. 

7 ESPÈCES D'OISEAUX À OBSERVER EN MAI  

Junco ardoisé  

Ce petit oiseau aux plumes latérales blanches est l'un des premiers à arriver dans la province. Dès le mois d'avril, il est possible de l'observer dans les forêts mixtes et conifériennes du Québec. C'est à cet endroit que la femelle aime construire son nid pour accueillir les oisillons. 

Shutterstock

Oie des neiges   

Les oies des neiges ne se lassent pas, année après année, de faire le même voyage. Elles partent de la côte est américaine pour se rendre vers l'Arctique canadien afin de nidifier. Ce long pèlerinage les oblige à faire une escale au Québec, entre le mois d'avril et de mai. À l'automne, elles feront le chemin inverse, mais cette fois-ci accompagnées de leurs nouveau-nés. 

Shutterstock

Bruant gorge blanche  

Parmi les 25 espèces différentes de Bruants qu'on retrouve au Canada, c'est le Bruant à gorge blanche qui marque les esprits. On le reconnaît notamment par son chant distinctif, que nous associons à l'onomatopée « où es-tu, Frédéric, Frédéric? ». Cette espèce d'oiseau est très répandue dans l'est de l'Amérique du Nord. 

Shutterstock

Chardonneret jaune  

Facile à repérer, le Chardonneret jaune possède un plumage nuptial, qu'il obtient à la suite de sa mue. Chez nous, en Amérique du Nord, on le retrouve niché dans les arbustes ou boisés, qui se trouvent notamment dans les jardins, vergers ou banlieues. 

Shutterstock

Paruline à croupion jaune  

La paruline fait un long voyage pour se rendre jusqu'à nous. Au mois de mai, on la retrouve principalement dans le sud de la province, notamment dans la métropole. De tous les endroits, la Paruline à croupion jaune a un penchant pour les forêts de conifères ou mixtes. C'est seulement en octobre qu'elle retrourne au sud des États-Unis ou en Amérique centrale. 

Shutterstock

Colibri à gorge rubis  

Cette espèce d'oiseau quitte l'Amérique centrale pour voyager jusqu'au Canada, chaque printemps. Parmi les cinq espèces de Colibris, celui à gorge rubis est le seul que l'on retrouve dans l'est du pays. Ce Colibri quittera notre paysage à la fin du mois d'août (ou au début du mois de septembre), lorsqu'il aura terminé la période de nidification. 

Shutterstock

Geai bleu  

Ce magnifique oiseau au plumage bleu est très répandu dans le sud du Canada. Lorsque le froid s'installe, certains geais bleus quittent le pays pour s'installer au sud. Il aime bâtir son nid dans des endroits dépouillés, comme les banlieues ou les jardins. 

Shutterstock

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus