Déconfinement : 3 choses à retenir du point de presse [1er juin] | Salut Bonjour
/artsandentertainment/culture

Déconfinement : 3 choses à retenir du point de presse [1er juin]

Image principale de l'article Voyez si votre région change de couleur
Susan Moss

Comme le nombre de cas de COVID-19 ne cesse de diminuer, le gouvernement Legault avait de bonnes nouvelles à annoncer aux Québécois, lors du point de presse mardi. 

À compter du lundi 7 juin, il n'y aura plus aucune région en zone rouge au Québec. Certaines régions, qui étaient en zone rouge, orange ou jaune passeront aussi dans une nouvelle zone. 

3 CHOSES IMPORTANTES À RETENIR DU POINT DE PRESSE

  • Les régions de Montréal et de Laval passeront en zone orange

    - Ce sera également le cas de certaines MRC, qui étaient encore en zone rouge, dans Chaudière-Appalaches, en Estrie et au Bas-Saint-Laurent.
    - Ce changement de couleur signifie, notamment, que les élèves des secondaires 3, 4 et 5 pourront réintégrer les classes à temps plein.
    - Les salles de restaurant pourront rouvrir, tout comme les gyms.
    - Cette mesure est effective dès lundi le 7 juin. 
  • Certaines régions passeront en zone jaune, plus rapidement que prévu

    - C'est le cas du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Mauricie, du Centre-du-Québec ainsi que de l'est du Bas-Saint-Laurent.
    - Ce changement de couleur signifie que les bars pourront rouvrir leurs portes et que les sports d'équipe pourront avoir lieu à l'extérieur.
    - Les visites pourront se faire à l'intérieur des maisons* pour les résidents de deux adresses différentes.
    - Cette mesure est effective dès lundi le 7 juin. 
  • Certaines régions passeront en zone verte

    - C'est le cas de l'Abitibi-Témiscamingue, de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec.
    - Ce changement de couleur signifie que les sports d'équipe pourront se dérouler à l'intérieur.
    - Les rassemblements dans les maisons* seront permis pour les résidents de trois adresses différentes.
    - Cette mesure est effective dès lundi le 7 juin. 

* Les rassemblements dans les maisons doivent se faire à une distance de deux mètres, avec le masque, tant et aussi longtemps que les occupants n'ont pas reçu les deux doses de vaccin. 

À lire aussi

Et encore plus