Annie-Soleil Proteau présente son documentaire ce week-end à TVA | Salut Bonjour
/artsandentertainment/culture

Annie-Soleil Proteau présente son documentaire ce week-end à TVA

Image principale de l'article Annie-Soleil présente son documentaire ce week-end
Annie-Soleil Proteau

Dernièrement, la chroniqueuse culturelle de Salut bonjour a fait parler d'elle. Son documentaire La dernière maison sera présenté sur les ondes de TVA ce week-end.

• À lire aussi: Annie-Soleil Proteau fait la découverte d'une boîte à souvenirs très spéciale chez sa défunte grand-mère

La dernière maison est le projet de longue haleine qu'a entrepris Annie-Soleil Proteau après le décès subit de sa grand-mère Madeleine, à l'hiver 2017, dans une résidence pour aînés. C'est à la suite de cet événement que les questions se sont succédé : a-t-on réellement la liberté de choisir notre dernière maison? Alors qu’il est souvent question de mourir dans la dignité, qu’en est-il de vieillir dans la dignité?

« Je me revois à l’hôpital Maisonneuve, devant ma grand-mère abîmée dans sa petite jaquette bleue, à faire semblant que « tout va être correct ». Je me revois faire les 100 pas dans le corridor, en train d’appeler des gériatres, des travailleuses sociales, des députés », a-t-elle écrit sur sa page Facebook. 

« Je me revois cramponnée à mon téléphone que j’avais juste le goût de pitcher par terre tellement j’étais désemparée. Je me revois chercher de l’aide pour savoir ce qui serait le mieux pour ma grand-mère. Je me revois être en crisse et terriblement triste, en me faisant dire par des gens compétents et dévoués qu’il n’y en avait pas, d’options. »

Annie-Soleil Proteau

Le documentaire La dernière maison met en lumière la réalité, souvent crue, à laquelle sont exposées les familles à un moment ou à un autre de leur vie. Annie-Soleil Proteau expose, dans ce documentaire de soixante minutes, des réalités différentes et... semblables à la fois. 

La dernière maison sera présentée sur les ondes de TVA le dimanche 6 juin à 21h30.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus