PSYCHO: Comment bien communiquer? | Salut Bonjour
/wellbeing/psycho

PSYCHO: Comment bien communiquer?

s

PSYCHO - Ingrid Falaise et Nancy Boisvert, psychologue, nous partagent des conseils pour mieux communiquer.

Comment bien communiquer?

On doit tous et toutes communiquer dans la vie mais sait-on le faire de la bonne façon? Ingrid Falaise s'est entretenue avec Nancy Boisvert, psychologue clinicienne et conférencière, pour nous parler de communications et d'erreurs de perception. Elles nous donnent quelques pistes et outils pour mieux communiquer, mieux comprendre et mieux se faire comprendre. 

On utilise la communication pour

  • Communiquer une intention, une émotion 
  • Donner des informations sur des événements ou retransmettre un savoir 
  • Chercher à convaincre, à séduire, à influencer autrui. 

Mais la communication c’est un art, autant dans la façon de s’exprimer que dans la façon de percevoir ce qu’on nous communique.

Les erreurs de perception

Ce n’est pas toujours facile d’être clair, d’autant plus que certains pièges vont influencer le processus de perception, qui est l’interprétation qu’on fera de ce que l’on reçoit comme information de notre interlocuteur.  

Dans les erreurs de perceptions communes ont retrouve:   

  1. Les stéréotypes/ clichés : attribuer à une personne des caractéristiques qui sont associées à un groupe de personnes auquel on l'associe. Cette erreur de perception peut influencer notre vision, puisqu’on l’associe à des caractéristiques qui ne le définissent pas nécessairement 
  2. L’effet de halo : faire briller plus positivement ou négativement un caractéristique en particulier d’une personne. 
  3. La perception sélective: tendance à privilégier une lecture de la réalité qui correspond à nos propres besoins, attentes, valeurs et attitudes, et qui amène à ne voir que certaines aspects d’une situation, d’une personne ou d’un point de vue.  
  4. La projection : attribuer à autrui les caractéristiques propres à soi-même. Donc on fait porter le chapeau à l’autre alors que c’est nous qui le portons (très utilisé par les manipulatrices et les manipulateurs).

La communication non-verbale 

La communication non verbale est aussi importante que les mots choisis... même peut-être plus! D’après certaines recherches, 93% de la communication serait non-verbale. Les mots prononcés par exemple, ne seraient que 7 % de la communication. Elle inclut

  • Ce que l’ont voit donc : les mimiques, la posture, le regard, les mains, à 55%  
  • le ton de la voix utilisé, à 38%. 

Les outils de communication  

Quels sont les outils pour avoir une bonne communication? 

Il faut avoir une bonne écoute. Avoir des oreilles aussi grandes que celles d’un éléphant lorsque quelqu’un vous communique quelque chose est d’une importance majeure. Parce que l’écoute est aussi important que la parole. Il faut aussi bien évidemment éviter de penser à autre chose et être attentif à ce que l’autre ne nous dit pas, donc à son langage non verbal.  

Il y a 3 étapes très simple lorsqu’on veut s’assurer d’une bonne communication  

  • Reformuler ce que vous avez compris  
  • Décrire ses propres sentiments 
  • Puis vérifier la perception qu’on a de la situation.  

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus