Un champ transformé en une cour intime et fleurie | Salut Bonjour
/magazines/lesideesdemamaison

Un champ transformé en une cour intime et fleurie

Sylvie et Pierre ont transformé un champ en une cour intime où s’épanouissent de grands arbres matures et des massifs luxuriants. De toute beauté!

Perry Mastrovito

Située à Cap-Santé, la propriété du couple est entourée de terres agricoles. «Mon mari a repris la ferme familiale et construit la maison en 1989. À la base, c’était un champ de vaches. On l’a réaménagé totalement, en commençant par le gazon, puis les arbres, dans le but de se protéger des vents dominants et de créer un cocon intime», raconte Sylvie. 

Pommier, pommetier, tilleul, épinettes, etc., habitent cet espace circonscrit par une clôture de perches. Des platebandes agencées au fil des années agrémentent l’ensemble du terrain. «C’est un endroit très relaxant. J’achète des plantes de qualité dans une pépinière où je suis bien conseillée, et je fais partie de l’Association des petits jardins du Québec, ce qui me permet de rencontrer des passionnés d’horticulture et de glaner des idées», confie Sylvie, qui adore jouer dans la terre.

Ci-dessus, à droite: le saule crevette forme une boule aérienne d’un rose très pâle. 

Perry Mastrovito

Ce charmant pavillon construit par le propriétaire intègre un spa. «Il est réalisé en planches de cèdre qu’on a laissées vieillir afin que leur teinte se rapproche de celle de la clôture de perches», explique Sylvie. Les végétaux et les fleurs de toutes les couleurs qui l’entourent mettent en valeur ce joli coin voué à la détente.

Ci-dessus: Les marguerites ‘Becky’ à pétales blancs côtoient des rudbeckies hérissées et des monardes rouges.

Perry Mastrovito

Ci-dessus: la clématite au pied du pommier se distingue par sa teinte violette; elle est mariée à différentes variétés d’hémérocalles dont des ‘Ruby Spider’.

Perry Mastrovito

Réplique de la demeure familiale, la maisonnette a été construite il y a plusieurs années pour les trois filles du couple, qui s’y amusaient pendant des heures! Depuis qu’elles sont adultes, l’endroit sert à remiser les accessoires de piscine et de jardinage.

Au premier plan, à droite: une lysimaque faux-cléthra, plante vigoureuse qui pousse en touffe. Sylvie a sélectionné une grande variété de vivaces, dont des hostas, afin de créer un jardin diversifié, tant en ce qui a trait aux couleurs qu’aux formes et aux textures.

Perry Mastrovito

Les propriétaires ont réalisé eux-mêmes le plan d’eau. «Comme Pierre est agriculteur, on a facilement accès à l’équipement nécessaire pour exécuter des travaux. On a installé une toile adaptée au fond du bassin, mis des pierres récupérées autour et créé une petite cascade pour que ce soit le plus naturel possible. Mon mari a aussi construit le pont», conclut Sylvie.

Des nénuphars, des quenouilles et des joncs prospèrent dans le bassin entouré de vivaces. 

Perry Mastrovito

Perry Mastrovito

Ci-dessus: des lis faux safran et des hémérocalles.

Perry Mastrovito

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus