Les inspirations d'Isabelle Racicot: un entraineur dévoué et une montréalaise qui se démarque! | Salut Bonjour
/artsandentertainment

Les inspirations d'Isabelle Racicot: un entraineur dévoué et une montréalaise qui se démarque!

s

Les inspirations d'Isabelle Racicot - Cette saison, Isabelle Racicot veut mettre en lumière des gens d’un peu partout qui font du bien autour d’eux ou qui inspirent par leur réussite. Jeunes, moins jeunes, etc. Dans le segment de 9h15, elle viendra nous présenter des gens inspirants qui font la différence dans leur milieu. Inscrivez des personnes qui vous inspirent ici et Isabelle pourrait parler d'eux lors d'une prochaine chronique!

Un entraineur dévoué et une montréalaise qui se démarque!

Cette semaine, Isabelle Racicot nous partage l'histoire d’un entraineur dévoué à la cause des enfants malades et d’une montréalaise à la tête d’un grand magazine de mode. 

Jonathan Hamel

Pendant la pandémie alors que son gym a été fermé 9 mois sur 12, Jonathan a continué à organiser des entrainements quotidiens en direct sur Youtube et Facebook. Mais surtout, il a continué son action philanthropique en receuillant des dons pour la fondation Charles Bruneau.

En 2020, il a remis 90 000$ à la cause. Son gym a d’ailleurs été nommé Entreprise philanthropique de l’année : 250 employés et -, remis par l’Association des professionnels en philanthropique. Cette année, il approche les 100 000$ d’amassés. Je trouve ça hallucinant et au lieu d’être dans l’amertume des circonstances, il a continué à créer des moments de bonheur et une motivation pour plusieurs. Il a également fait tournée à l’hôpital pour remettre des cadeaux de Noël à des enfants malades. 

Il a commencé son implication il y 5 ans avec un premier chèque de 900$. Aujourd’hui c’est presqu’un DEMI million de dollars qu’il a réussi à amasser avec l’aide de la communauté Hamfit qu’il a créée. C’est un homme au grand cœur qui est toujours prêt à aider les autres.

Samira Nasr

Samira Nasr est la première éditrice en chef de couleur (nommée en juin 2020) pour le Harper’s Bazaar... et elle est montréalaise! 

Elle a quitté Montreal il y a plus de 20 ans pour aller étudier le journaliste à NY. Elle a gravi les échelons un à un et à occuper des postes chez Elle et In Style. Elle était directrice de la mode au Vanity Fair depuis 2018. L’an dernier, elle a été nommée Editrice en chef pour le Harper’s Bazaar....devenant une des femmes les plus influentes dans le milieu de la mode en Amerique du nord.

Une de ses phrases clés est « Avoir du style ne se limite pas à la façon dont nous portons nos vêtements. C'est aussi la façon dont nous voyons et occupons l'espace dans le monde qui nous entoure.»

Elle est également mère monoparentale d'un petit garçon, qu'elle a adopté seule. C’est une femme qui construit son histoire, sa vie, comme elle le souhaite.  

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus