La cuisine parfaite de Marilou | Salut Bonjour
/magazines/lesideesdemamaison

La cuisine parfaite de Marilou

Cet automne, Marilou investit le petit écran avec l’émission Trois fois par jour et vous, présentée sur les ondes de TVA et de Zeste. Dans cette première émission télé au format d’une demi-heure, la foodie et star des réseaux sociaux derrière les quatre tomes de Trois fois par jour reçoit des invités avec qui elle discute autour d’un thème, en plus de partager avec nous 90 nouvelles recettes. Elle nous a reçus en plein tournage.

Bruno Petrozza

MARILOU, NOUS SOMMES DANS LA CUISINE DE VOTRE NOUVELLE ÉMISSION TROIS FOIS PAR JOUR ET VOUS. PARLEZ-NOUS DE CE CONCEPT?

Je veux explorer des sujets qui ont une influence sur notre relation avec la nourriture et en discuter avec mes invités. Par exemple, le stress, l’anxiété, les troubles alimentaires ou un budget serré à respecter. Je souhaite qu’on se questionne et qu’on gagne en confiance. À mon sens, les discussions autour de la bouffe sont ultra-importantes. Elles nous amènent plus loin dans notre réflexion.

LA CUISINE EST MAGNIFIQUE! QUELLES SONT LES CARACTÉRISTIQUES QUE VOUS APPRÉCIEZ LE PLUS?

Il s’agit de ma première cuisine qui ne soit pas blanche depuis 10 ans. J’ai choisi le chêne, dont les nuances claires illuminent la pièce. C’est un décor simple et très fonctionnel. Il n’y a pas d’armoires en hauteur, tout est à portée de main. 

Avec de belles et grandes fenêtres, la pièce bénéficie d’un flot de lumière naturelle, un must selon moi. On a presque l’impression d’être dehors. Il suffit parfois de peu pour faire du beau; je trouve le résultat très réussi!

QUELS ÉTAIENT VOS OBJECTIFS AU MOMENT DE PLANIFIER SON AMÉNAGEMENT?

Avant même la naissance du projet télé, cette cuisine était celle de l’atelier de Trois fois par jour. Je la voulais grande et aérée, avec un bel éclairage naturel et de l’espace pour cuisiner beaucoup de plats en simultané.

Bruno Petrozza

IL S’AGIT D’UNE CUISINE 100 % QUÉBÉCOISE; C’EST IMPORTANT POUR VOUS?

C’est primordial d’encourager des artisans d’ici. L’entreprise Coquo, qui crée des meubles de cuisine modulaires autoportants à Montréal, a imaginé les armoires. J’adore cette compagnie, notamment parce qu’elle emploie beaucoup de femmes. Les luminaires proviennent du studio Jacques & Anna, lui aussi installé à Montréal. Les Planchers Mercier, de Drummondville, ont réalisé le revêtement de sol en érable.

Y A-T-IL DES IDÉES DÉCO FACILES À REPIQUER POUR NOS LECTEURS?

Dans un faux tiroir de l’îlot, on trouve une série de prises électriques pour brancher les petits électroménagers et recharger les téléphones et les tablettes. Vraiment pratique!

Bruno Petrozza

L’ANNÉE QUE NOUS VENONS DE TRAVERSER A BOULEVERSÉ NOS VIES. COMMENT ÉVOLUE NOTRE FAÇON DE CUISINER?

Les gens se sont mis à cuisiner avec passion. D’ailleurs, les visites sur mon site ont nettement augmenté pendant les périodes de confinement.

QUELS CONSEILS DONNERIEZ-VOUS À QUELQU’UN QUI ENVISAGE DE RÉNOVER SA CUISINE?

Il faut déterminer ses besoins et la somme qu’on veut y mettre, et garder ces éléments en tête pendant le processus de décision. Souvent, on a des coups de cœur, mais c’est important de se rappeler notre budget et nos exigences afin de ne pas perdre de vue le projet global.

Bruno Petrozza

Armoires Coquo • Luminaires Jacques & Anna • Revêtement de sol Les Planchers Mercier

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus