Rituels d'automne et gratitude, avec Vanessa Pilon | Salut Bonjour
/artsandentertainment

Rituels d'automne et gratitude, avec Vanessa Pilon

s

LE 9H15

Les rituels d'automne, avec Vanessa Pilon 

Demain, soit le 22 septembre, ce sera officiellement l’automne! On atteindra le point d’équinoxe, c'est-à-dire, le moment où le jour et la nuit sont de la même durée. On se dirige tranquillement vers la saison froide. 

Chacun a ses rituels au changement de saison. Pour certains, ce sont les visites au verger, pour cueillir des pommes. Pour d'autres c'est le moment des canages, des soupes et de la popotte. C’est aussi le début d’une saison de beaux spectacles: la saison des aurores boréales dans l’hémisphère nord et des couleurs dans les arbres et de la fructification des champignons. 

La célébration de l’abondance, et la gratitude  

À l’époque où l’on voyait à quel point notre survie dépendait de l’abondance de ce que nous offrait la terre, c’était normal de ressentir la gratitude pour sa générosité. Aujourd’hui, comme c’est surtout à travers l’intermédiaire de l’argent qu’on accède à l’abondance, on oublie de ressentir de la gratitude envers la terre.

La gratitude permet de centrer son attention sur le plein (l’abondance), sur les choses heureuses de la vie, pour faire contrepoids au sentiment de manque qui nous habite bien souvent. Par la gratitude, on dirige notre attention sur ce qui nous rend heureux et reconnaissant au lieu de ne voir que ce qui nous manque. 

Souvent associée à la psychologie positive, la gratitude n’est pas une pensée magique. Elle n’efface pas les problèmes. Mais selon les recherches, la pratique de la gratitude est associée à un plus grand sentiment de contentement, de bonheur, à une plus grande appréciation des expériences, elle permet de mieux naviguer l’adversité, de bâtir des relations plus solides avec les autres, et améliorerait même notre santé physique. 

Comment pratiquer un peu plus la gratitude dans notre vie? 

Par où peut-on commencer pour inclure un peu plus de gratitude dans nos vies? 

Au début, pratiquer la gratitude ne semble pas naturel. Mais avec le temps, c’est comme si un petit sentier qui se trace dans notre tête. Vanessa Pilon nous propose deux pratiques: 

  1. Le soir, avant de se coucher, je nomme 5 choses pour lesquelles on ressent de la gratitude. Pas nécéssairement de grosses choses. La gratitude, ça peut être pour des petites choses qu’on trouve anodines. Commencez avec trois. (Exemples: Merci à la voiture qui m’a laissée passer quand j’ai presque oublié de prendre ma sortie sur l’autoroute, merci soleil de me réchauffer, merci Gino de m’accueillir dans ton magnifique studio etc.) 
  2. Avant le repas, prendre un moment pour ressentir de la gratitude pour tous les gens qui ont travaillé pour que ce repas-là se retrouve sur la table, de l’agriculteur au commis d’épicerie. Beaucoup de gens ont une résistance quand on pense à se recueillir avant un repas, mais ça peut être complètement détaché de quelconque religion. Pensez au soleil, à l’eau, à l’animal qui a donné sa vie.   

3 autres bonnes habitudes de la gratitude  

  • Tenir un journal de gratitude dans lequel, chaque jour, vous inscrivez 3 choses pour lesquelles vous êtes reconnaissants. Vous pourrez ainsi analyser qui ou quoi vous aide à vivre ces moments et donc... les répéter!  
  • Dire tout haut votre reconnaissance, de façon spontanée. Vous êtes assis autour d’un feu avec des amis? Dites « Wow! On est bien! Merci! » Exprimez votre gratitude le plus souvent possible.  
  • Ne pas attendre une occasion pour dire « merci » aux gens autour de vous. Ne patientez pas jusqu’à leur fête pour leur dire tout le bien que vous pensez d’eux; dites « merci » dès que l’occasion s’y prête. Des amis vous ont reçu pour souper? Au retour, envoyez-leur un petit texto pour les remercier. Pas besoin de flafla, la simplicité (et la régularité), c’est bien mieux.   

Apprécier, c’est un peu comme faire du sport, ça demande un effort, mais c’est payant pour le bien être psychologique et physiologique. L'arrivée de l'automne et l'abondance des récoltes est le moment idéal pour s'y mettre et en ressentir pleinement les effets!

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus