La pandémie a changé la façon d'avoir du sexe, selon une étude | Salut Bonjour
/wellbeing/sexuality

La pandémie a changé la façon d'avoir du sexe, selon une étude

Image principale de l'article La pandémie a changé la façon d'avoir du sexe
Shutterstock

Le visage de la société a bien changé depuis le début de la pandémie. Et si les relations sexuelles aussi avaient évolué?

Les nouveaux partenaires ont tendance à attendre plus longtemps avant d'avoir une première relation sexuelle, mais ils sont aussi plus déterminés que jamais à réaliser leurs fantasmes, selon une nouvelle étude de Hinge Labs, un site de rencontre américain. 

Après avoir sondé les habitudes des utilisateurs de l'application de rencontre, les experts ont conclu que 31% d'entre eux sont moins à la recherche d'une aventure d'un soir qu'avant la pandémie. 

Cette donnée peut être expliquée par le fait qu'ils semblent toujours soucieux des préoccupations liées à la propagation du virus, et ce, même si une forte majorité des utilisateurs se dit vaccinée.

Bien que les célibataires souhaitent plus de connexions uniques et véritables, ils sont aussi à la recherche de nouvelles expériences. Le temps passé seul leur a permis de développer de nouveaux fantasmes, qu'ils comptent réaliser avec la bonne personne. 

À cet effet, près de 80 % des participants à l'étude ont soulevé qu'ils souhaitaient développer une nouvelle relation avec un partenaire « sexuellement ouvert et aventureux ». 

Si l'on se fie aux données de cette étude, tout porte à croire que l'automne sera propice à de nouvelles connexions sincères et... intenses!

À lire aussi

Et encore plus