Une maison de collectionneur | Salut Bonjour
/magazines/lesideesdemamaison

Une maison de collectionneur

L’artiste peintre Michael Soltis collectionne les objets pour leur simple beauté. Son goût pour les couleurs et les matières lui a permis de créer un intérieur éclaté, chic et vitaminé.

Tracey Ayton

À la fois artiste peintre, acteur, rénovateur et décorateur, Michael Soltis a transformé ce banal condo de 1200 pi2 en un délicieux cabinet de curiosités. Des articles usuels de toutes sortes qu’il collectionne depuis toujours s’y mélangent librement. L’appartement, peint en blanc, est un canevas mettant en valeur le moindre élément. «Le blanc demeure, les accessoires changent et s’accumulent sans que je me soucie de l’harmonie de couleurs entre eux», explique Michael. 

On le comprendra, il aime faire cohabiter des objets qui ont une histoire, s’imprégner de leur chaleur. Quelques astuces l’ont aidé à maintenir l’aspect hautement fonctionnel du condo. Par exemple, il a transformé une penderie en bureau bien organisé, et dans le salon, quelques tablettes placées dans un recoin suffisent pour poser des livres et de menus articles, tandis que des valises empilées servent à la fois de cloison et de rangement. 

Michael Soltis a l’âme voyageuse. Il plie souvent bagage pour investir une autre maison, emportant avec lui ses collections qu’il s’amuse à réagencer et qu’il continue à renouveler.

L'entrée 

Tracey Ayton

Dès que s’ouvre la porte, le regard est happé par la variété d’objets exposés. «Ce long couloir m’a immédiatement fait penser aux appartements new-yorkais. Je voulais qu’il soit accueillant et que le miroir et les accessoires garnissant la console, comme la bobine de film qui rappelle que je suis aussi acteur, suscitent une certaine curiosité», raconte Michael Soltis.

Tracey Ayton

Aménagement Michael Soltis • Console et accessoires magasins d’antiquités et brocantes • Parquet Pacific Coast MacKenzie Heights Timeless Wood Floors

Le séjour 

Tracey Ayton

Le proprio s’est inspiré des membres de sa famille pour composer cet aménagement éclaté. La couverture mexicaine lui rappelle ses parents, qui en avaient rapporté une similaire du Mexique. L’enseigne «Color TV» (au-dessus de la télé) et la malle de voyage évoquent sa grand-mère, qui possédait un hôtel. Quant aux gants de boxe, ils appartenaient à son oncle. 

Le proprio a ajouté à cela ses coups de cœur, notamment une vitrine remplie d’objets liés à son métier d’acteur et à son passé et un tableau aux allures de courtepointe.

Tracey Ayton

Canapé Luca Rove Concepts • Fauteuil West Elm • Tableau (au-dessus du banc) Kaori Takamura • Table basse magasin d’antiquités

Tracey Ayton

Tracey Ayton

Tracey Ayton

Tracey Ayton

Vitrine, valise, malle, appareil photo, ventilateur et autres menus objets magasins d’antiquités • Horloge de parquet Nashua Howard Miller

Tracey Ayton

La cuisine 

Tracey Ayton

«Je sais que la tendance est aux cuisines colorées, mais j’aime les environnements blancs et nets. Toutefois, j’ai ajouté des armoires noires pour créer un peu de contraste», explique Michael. 

Vedette des lieux, la cabine téléphonique toujours fonctionnelle. «Je n’ai pas pu résister. On peut encore voir les numéros de téléphone inscrits par d’anciens utilisateurs. Au-delà du fait que cette cabine suscite littéralement les conversations, son vécu et son histoire me plaisent.»

Tracey Ayton

Armoires AYA Kitchens • Comptoirs Caesarstone • Dosseret Tile Town • Électroménagers Blomberg • Cabine téléphonique magasin d’antiquités

Tracey Ayton

Tracey Ayton

Tracey Ayton

La salle à manger 

Tracey Ayton

Ici comme ailleurs dans le condo, Michael Soltis amalgame les époques et les styles. Peu de meubles et d’accessoires, mais des pièces choisies avec soin: un buffet ancien à la patine craquelée, une table et des chaises inspirées des années 1950, une irrésistible réplique d’un célèbre tableau de Léonard de Vinci, une œuvre d’un peintre actuel et un luminaire moderne. 

Étonnamment, ces éléments disparates en viennent à former un tout cohérent.

Tracey Ayton

Table en noyer et chaises article.com • Buffet magasin d’antiquités • Luminaire Lahey Mercana • Tableau au-dessus du buffet Grushovenko • Réplique de La Cène de Léonard de Vinci brocante

Tracey Ayton

La chambre principale 

Tracey Ayton

«J’ai acheté le drapeau (suspendu, à droite) sans trop me poser de questions, simplement parce que le rouge et le blanc sont mes couleurs préférées lorsqu’elles sont associées.» 

Enseigne d’un restaurant chinois aujourd’hui fermé, flèche lumineuse, commode ancienne jaune moutarde et balance à grains récupérée... Voilà une composition rafraîchissante et pleine d’humour.

Tracey Ayton

Literie Union Rustic wayfair.ca • Flèche lumineuse JunkArtGypsys, etsy.com • Commode magasin d’antiquités

L'espace de travail 

Tracey Ayton

Le proprio a tiré parti du moindre recoin de son condo. Ainsi une penderie est devenue un petit espace bureau pratique. 

Pour l’inspiration: une vieille machine à écrire et un tabouret provenant d’un pub londonien du siècle dernier. Juste à côté se trouvent la laveuse et la sécheuse, dissimulées par une porte coulissante. «C’est moi qui l’ai peinte. J’adore les motifs de croix.»

Accessoires magasins d’antiquités

La salle de bains 

Tracey Ayton

Michael ne pouvait pas changer grand-chose à cette pièce. Il a décidé d’égayer l’espace en suspendant au-dessus du meuble-lavabo un luminaire recyclé fait de tubes de néon et en accrochant le portrait d’Elvis, clin d’œil à son fils, qui est un grand admirateur du chanteur américain.

Suspension Castor • Portrait d’Elvis Michael Soltis

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus