10 conseils pour éviter les distractions au volant | Salut Bonjour
/cbsa

10 conseils pour éviter les distractions au volant

Image principale de l'article 10 conseils pour éviter les distractions au volant
Getty Images

En collaboration avec

Saviez-vous que, selon une enquête réalisée par la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ), 97 % des adultes québécois considèrent que la distraction au volant est un problème très grave ou assez grave ? Pourtant, de nombreux automobilistes ont de mauvaises habitudes de conduite susceptibles de les distraire lorsqu’ils prennent la route. 

Pour vous aider à adopter une conduite sécuritaire, trouvez ici 10 conseils efficaces afin de contrer les nombreuses sources de distraction au volant. Rappelez-vous : un bon conducteur en est un qui est attentif sur la route ! 

La distraction au volant : une cause importante d’accidents

Avant toute chose, il est important de comprendre l’impact de la distraction au volant sur la sécurité routière. Au Québec, 8 collisions signalées à la police sur 10 de même que 15 % des accidents avec dommages corporels sont causés par la distraction. L’été est le moment de l’année où les conducteurs québécois sont le plus distraits, avec 50 % de ces incidents de la route rapportés durant la saison chaude. 

Il s’agit de statistiques renversantes qui pourraient malheureusement être évitées grâce à de meilleures habitudes de conduite de la part des automobilistes. En effet, le meilleur antidote contre la distraction au volant est la prévention. 

Prévenir la distraction au volant : 10 conseils

Saviez-vous qu’il est possible d’être distrait sur la route de différentes façons et par tous les sens ? Il existe en fait quatre types de distraction au volant : visuelle (ex. : regarder son cellulaire), manuelle (ex. : manger ou boire au volant), auditive (ex. : écouter de la musique) et cognitive (ex. : être fatigué). Il est donc important de non seulement garder les yeux sur la route, mais aussi les mains sur le volant, l’esprit sur la conduite et les oreilles sur le son de la circulation. Voici 10 conseils pour éviter les distractions de toutes sortes au volant : 

1. Préparez-vous et votre trajet avant de conduire

Maquillez et coiffez-vous avant de prendre la route. De nombreux automobilistes avouent terminer ou peaufiner leur préparation alors qu’ils conduisent. Il s’agit d’une mauvaise habitude de conduite susceptible de provoquer un accident. De plus, si vous pensez que vous aurez chaud avec votre veste, retirez-la avant de démarrer votre auto pour éviter d’avoir à vous contorsionner derrière le volant. Finalement, si vous ne savez pas comment vous rendre à destination, vérifiez votre itinéraire avant de mettre votre voiture en marche. 

2. Installez-vous confortablement

Votre confort au volant a un grand impact sur vos capacités de conduite. En effet, selon la SAAQ, un appui-tête bien ajusté, par exemple, contribue à réduire la fatigue au volant, en plus de réduire considérablement les risques d’entorse cervicale lors d’un accident. Ainsi, pour rester bien attentif et en sécurité sur la route, ajustez vos rétroviseurs, votre siège, le volant et l’appui-tête, avant de conduire. Et ce, plus particulièrement si vous partagez l’usage de votre voiture avec d’autres conducteurs. Pour éviter la distraction visuelle lorsque vous conduisez, programmez également l’air climatisé, le système audio et tout autre équipement de votre voiture, avant d’entamer votre trajet. 

3. Rangez votre cellulaire

Selon la SAAQ, le cellulaire est la source la plus importante de distraction au volant. Il serait en cause d’environ 26 % de tous les accidents de voiture. Ne contribuez pas à ces statistiques ! Rangez plutôt votre téléphone et évitez toute utilisation et manipulation de ce dernier lorsque vous êtes au volant, même arrêté à un feu rouge. Il est interdit, et ce, en tout temps. 

4. Sécurisez vos animaux

Faire de la route avec son animal peut être une véritable mission, surtout si ce dernier est anxieux en voiture. Pour éviter que votre compagnon vous distraie en se déplaçant dans l’habitacle ou en ayant un comportement imprévisible, sécurisez-le à l’aide d’une ceinture prévue à cet effet ou en le plaçant dans sa cage de transport. Il est important de rappeler que le Code de la sécurité routière interdit de conduire un véhicule lorsqu’un animal obstrue votre vue ou gêne votre conduite. 

5. Arrêtez-vous pour manger

Vous avez une fringale alors que vous êtes au volant ? Arrêtez-vous pour manger. Vous éviterez non seulement d’être distrait, mais aussi de vous salir et de faire des dégâts dans votre voiture. 

6. Ne prenez pas la route fatigué

Chaque année, la fatigue au volant est responsable en moyenne de 78 décès et 8 532 blessés. Le meilleur moyen de la prévenir ? S’arrêter et se reposer. Comme l’alcool, la drogue et certains médicaments, la fatigue diminue vos facultés de conduite en augmentant votre temps de réaction, en faussant votre jugement et en diminuant votre concentration, pour ne nommer que quelques effets. Ne prenez pas la route lorsque vous êtes fatigué et arrêtez-vous pour vous reposer, et ce, dès les premiers signes de fatigue. 

7. Surveillez vos enfants

Vos enfants s’ennuient en voiture et deviennent turbulents ? Trouvez différentes méthodes pour les divertir : console de jeux, tablette pour enfants, livres, etc. Si la situation devient hors de contrôle, n’essayez pas de régler le problème en conduisant. Rangez-vous sur le côté pour reprendre le contrôle sur la situation. 

8. Dégagez l’habitacle d’objets mobiles

Les objets mobiles dans l’habitacle présentent plusieurs dangers lorsque vous conduisez, c’est pourquoi il faut bien les ranger avant de vous déplacer en auto. Ils peuvent non seulement se transformer en projectiles lors d’un accident de voiture, mais aussi vous distraire. N’essayez jamais de récupérer quelque chose sur le sol ou sur la banquette arrière, pendant que vous êtes au volant. Si un objet mobile menace votre capacité à conduire de manière sécuritaire, arrêtez-vous et rangez-le. 

9. Programmez votre GPS avant de prendre la route

Pour éviter les distractions au volant, programmez votre GPS avant d’entamer votre trajet. De plus, pour ne pas avoir à baisser les yeux fréquemment, assurez-vous de le placer bien à la vue sur le tableau de bord et d’activer la navigation locale. 

10. Baissez le volume de votre système audio

L’attention auditive sur la route vous permet d’anticiper et d’avoir de meilleurs réflexes. Lorsque le volume de votre musique est à fond, vous ne pouvez pas réagir aussi rapidement aux alarmes sonores. Ainsi, pour une conduite sécuritaire, assurez-vous que votre musique ne couvre jamais le bruit d’une sirène ou d’un klaxon. 

Les sanctions contre la distraction 

En plus de menacer votre sécurité, de même que celle de vos passagers et les autres usagers de la route, les distractions au volant sont sévèrement sanctionnées. Par exemple, au Québec, la manipulation ou l’utilisation de son téléphone portable au volant est punie avec une amende variant de 300 $ à 600 $ et 5 points d’inaptitude, voire pire dans le cas d’une récidive. 

Notez aussi que la distraction au volant a un impact sur l’assurance auto. Plus précisément, si vous êtes reconnu coupable ou si vous êtes responsable d’un accident de la route causée par votre distraction au volant, votre prime d’assurance pourrait augmenter de manière considérable. 

À l’opposé, si vous avez une conduite sécuritaire et exemplaire, votre assureur pourrait vous récompenser en vous offrant un rabais sur votre assurance auto. Chez Promutuel Assurance, nous sommes fiers de souligner les bonnes habitudes de conduite de nos assurés en leur offrant des rabais sur leur prime grâce à la télématique. Vous souhaitez vous joindre aux milliers d’automobilistes québécois qui nous font confiance pour assurer leurs voitures ? Faites une demande de soumission en assurance auto, dès maintenant ! 

* Le générique masculin est utilisé dans ce texte uniquement dans le but d’en alléger la forme et d’en faciliter la lecture.

À lire aussi

Et encore plus