Départ de Geneviève à la météo : hommage de ses collègues | Salut Bonjour
/artsandentertainment/teamnews

Départ de Geneviève à la météo : hommage de ses collègues

s

Après plus de 6 ans, Geneviève Hébert-Dumont quitte son poste de chroniqueuse météo à Salut Bonjour Week-end. Ses collègues ont tenu à lui rendre hommage.  

 

«Geneviève est arrivée dans notre équipe, pas par un concours de circonstances, mais par un véritable concours!!! 

C’est elle qui a été choisie lors du concours Job de Rêve, mis sur pied pour trouver un ou une présentatrice météo dans notre équipe. Depuis, elle nous en a fait voir de toutes les couleurs. Finalement, c’est nous qui avons gagné le concours de l’avoir dans notre équipe! 

Je vais m’ennuyer de cette fille-là en ondes à chaque fin de semaine. Geneviève a un super pouvoir. Celui de rendre tout le monde de bonne humeur. Son rire est contagieux. On l’entend de loin dans les corridors de la station. Geneviève s’informe de nous, elle veut s’assurer que tout le monde de l’équipe va bien. C’est un juke-box ambulant, elle chante à tue-tête dès qu’elle en a l’occasion. 

Chaque fin de semaine, on a un petit 10 minutes juste elle et moi dans la loge pour finir nos maquillages. On parle de tout et de rien, mais surtout des séries télé qu’on écoute en rafale. On jase de recettes, de potins... Juste ce qu’il faut pour faire sourire et bien partir le matin. 

J’ai pleuré quand elle m’a annoncé son départ de la météo. J’ai souri en sachant qu’on allait la revoir avec nous quelques fois dans d’autres fonctions. 

Geneviève, ma belle chevelure de feu, je t’aime. Ne nous oublie pas. xxx» - Eve-Marie Lortie 

 

«Collègue en or, précieuse amie, ma confidente de fin de semaine. Bien que je comprenne parfaitement les raisons de ton départ, il m’attriste énormément.  

Nous avons été privilégiés de compter sur ta présence et ton talent exceptionnel à Salut Bonjour week-end pendant plus de 6 ans. Ton agilité à vélo ou en kayak lors de tes météos thématiques restera gravé dans l’histoire de la télévision québécoise...Lorsque je faisais ma valise chaque semaine et que je prenais la route vers Québec, j’avais hâte de retrouver la petite soeur que je n’ai jamais eu pour partager de bons repas, prendre un verre et rire beaucoup trop fort au restaurant. Je garderai tous ces précieux souvenirs dans ma mémoire. Travailler 7/7, en combinant radio et télé aussi longtemps, c’est remarquable. Après des années de vent, de froid et de neige, je te souhaite pleins de feux de foyers, de couvertures chaudes et d’épisodes de Friends cet hiver! Je t’aime mon amie! Ta présence au quotidien va beaucoup me manquer! xx» - Alexandre Dubé 

 «Les discussions dans la loge avant l'émission vont me manquer! Que ce soit sur le Canadien, le tennis ou différentes télé-réalités, nous avions souvent de «grandes» discussions ensemble le matin avant l'émission pour refaire le monde... (ou pas pantoute!) Genney c'est une personne tellement rassembleuse, pleine d'humour et de joie de vivre... Mais aussi qui ne se prend pas au sérieux. Elle a beaucoup d'autodérision et c'est ce qui fait que le public et ses collègues l'aiment autant. C'est un réel privilège pour moi de la compter comme collègue de travail et comme amie. Je ne suis pas inquiet pour son futur puisque c'est une personne talentueuse et aimable.» - Jean-Michel Bourque  

 «Geneviève, c’est de l’énergie tellement vibrante qu’elle alimente tous ceux qui l’entourent. C’est aussi une personne qui prend soin de son monde. Chaque fois où j’ai eu autant un petit rhume qu’une véritable épreuve, elle a pris le temps de m’appeler pour savoir comment j’allais et m’offrir son soutien. Elle a eu terriblement «frette» pendant tous ses hivers à la météo, mais la chaleur qu’elle dégage est contagieuse. Gen, je te souhaite des tonnes de bonheur pour la suite! Ton grand cœur va continuer de briller partout où tu passeras! Plein d’amour. XX» - Annie-Soleil Proteau  

 «Chère Gen, notre amitié s'est développée presque instantanément lorsqu'on est devenu collègues. On a voyagé ensemble, on a été colocs, on a fait du bateau, de l'avion, des feux de camps, des feux d'artifices et j'en passe, le tout parsemé d'anecdotes mémorables et d'un nombre incalculable de fous rires. Tu as toujours été mon meilleur public pour mes niaiseries et je suis le fan no.1 des tiennes. Je sais que tout ce qui se termine aujourd'hui, c'est le lien professionnel, mais que tout le reste va demeurer intact. Tu as bravé le froid, la pluie, le vent, la neige pendant des années. Tu as plus que le droit maintenant de rentrer en dedans, en studio et de faire rayonner ton talent fou à la radio. On t'aime Gen, bon succès!» - Vincent Dessureault   

À lire aussi

Et encore plus