Comment réussir ses résolutions du Nouvel An? | Salut Bonjour
/wellbeing/psycho

Comment réussir ses résolutions du Nouvel An?

Image principale de l'article Comment réussir ses résolutions du Nouvel An?

Fidèles à la tradition, nombreux seront ceux qui s'engageront à changer ou améliorer une facette de leur vie, au tournant de l'année. Et pourtant, les statistiques sont intransigeantes : plus de 50% des résolutions échouent après seulement 3 mois. La psychologue et fondatrice de l'organisme Bien avec mon corps* nous guide dans l'entreprise de ces nouvelles habitudes de vie.

Parmi les résolutions du Nouvel An les plus populaires, celle de perdre du poids se hisse au sommet du palmarès. « Cette statistique est le reflet de notre grande obsession pour le corps », évoque la psychologue. 

Les statistiques parlent d'elles-mêmes. Après une semaine, 22% des gens échouent leurs résolutions, après 3 mois, c’est 50% des gens qui les laissent tomber et à long terme, c’est 90% des gens qui reviennent au point de départ. Alors, comment y arriver?

Comment réussir ses résolutions du Nouvel An?  

1. Changer son vocabulaire 

Je pense que la meilleure façon de réussir ses résolutions est de ne pas avoir de résolutions, mais bien des objectifs. La différence, elle est subtile, mais elle est là : avoir un objectif, c'est de vouloir changer un aspect de sa vie ou d’inclure quelque chose, sans la rigidité qui vient avec.

2. Bien réfléchir  

Il faut choisir un objectif qui a un sens pour nous et surtout, pour notre bien-être. Par exemple, on pourrait choisir de faire du sport pour mieux dormir plutôt que pour voir les chiffres baisser sur la balance. Ce genre de défi fonctionne mieux, car le résultat a un impact direct sur notre bien-être. Il est donc plus facile de rester assidu lors des moments difficiles.

3. Diviser plutôt que régner 

Si la majorité des résolutions échouent, c'est qu'ils proposent un changement de vie du tout au tout. L’idée est de fragmenter son objectif en petits objectifs, en y allant doucement et graduellement. C'est irréaliste de penser qu'on ira au gym trois fois par semaine, si ça fait deux ans qu'on n'y a pas mis les pieds, et ce, même si on paye à gros prix un entraîneur.

4. Être souple 

C’est correct de se poser des questions et de vouloir améliorer des aspects de notre vie, mais il faut aussi dédramatiser la situation. Rien ni personne ne nous oblige à débuter le 1er janvier. Il peut être intéressant de tenir un journal de bord pour faire des bilans ou des mises au point réguliers. Au besoin, on ajuste le tire et on (re)fragmente son objectif.

5. Faire preuve de résilience 

Même si après trois mois, la majorité des gens a envie de tout laisser tomber, il ne faut pas se décourager. On dit que ça peut prendre de six à sept tentatives avant de réussir à changer une habitude de vie. Si on souhaite effectuer un changement important dans notre vie, il faut se laisser du temps. C’est un processus avec des hauts et des bas. Ce n’est pas linéaire.

*L'organisme Bien avec mon corps aide les jeunes, mais aussi tous ceux qui en ont besoin, à s'aimer, s'accepter et à valoriser la diversité corporelle. 

À lire aussi

Et encore plus