Les nouveaux courants en décoration | Salut Bonjour
/homeandfamily/decoreno

Les nouveaux courants en décoration

s

Envie de changer de décor? Julie Deslauriers nous présente les nouveaux courants en décoration. De quoi s’inspirer! 

À voir aussi : 100 % luxe

Aujourd’hui, je m’inspire directement d’un dossier super intéressant tiré du magazine Les idées de ma maison, présentement en kiosque  

On y fait un survol des nouveaux courants en décoration. Je suis presque gênée de le dire, mais je ne les connaissais pas tous. Certains sont très récents, et ont même émergé à cause de la crise sanitaire. Il faut savoir que la grande tendance est au bien-être. On cherche à maximiser notre qualité de vie à la maison. On mise sur l’authenticité et la simplicité.  

1er courant : le rétro-organique 

C’est tout récent. Un mélange entre l’Art déco et les années 50. L’art déco, c’est les années 20-30, c’est les arches, les courbes, le refus des lignes droites en architecture (ex : l’Empire State Building). Le rétro-organique met de l’avant le mobilier Mid-Century, adoucit avec les formes rondes, organiques et les tons de pastels.  

2e courant : Le Lagom (prononcé Lar-gom) 

C’est un terme suédois qui veut dire «ni trop, ni trop peu». Juste assez donc. Ça se traduit par une consommation raisonnée, où l’on préconise le design durable, l’aspect fonctionnel des éléments, la sobriété. La philosophie derrière le Lagom est de valoriser les plaisirs simples de la vie, notamment la famille et les amis. C’est un look plutôt minimaliste, mais où l’on personnalise avec des souvenirs de voyages provenant de la nature (coquillages, branches, galets...). La palette de couleurs est pâle et lumineuse. 

3e courant : le Japandi 

C’est apparu dans les dernières années, et c’est la fusion entre les styles japonais et scandinave. Le but est de créer une atmosphère calme, confortable et douce. C’est assez contemporain comme look, avec du mobilier aux lignes droites, épurées, au design intemporel. La chaleur est amenée par les matières naturelles comme la laine, le sisal, le bois, la pierre. Là encore, les couleurs sont pâles (crème, beige, grège). 

4e courant : Le coviving 

C’est la designer québécoise Nadia Carrière qui a inventé le mot. C’est un mixte entre Covid et Hiving, qui est un dérivé du mot Hive (ruche en anglais). C’est pour décrire la déco postpandémie, courant qui durerait 10 ans selon elle, où l’on doit apprendre à vivre tous ensemble, collés, à la maison, comme dans une ruche, tout en faisant de notre foyer un refuge protégé et agréable. Le style privilégie les meubles multifonctions, les surface lavables, antibactériennes, l’achat local, l’écoresponsabilité, les potagers intérieurs/extérieurs pour faire entrer un peu la nature dans la déco. 

5e courant : le Wabi-sabi 

C’est une philosophie inspirée des moines bouddhistes du Japon qui marie deux principes : le wabi (les formes simples, l’asymétrie, la nature) et le sabi (les objets patinés par le temps). C’est un courant qui met de l’avant la beauté de l’imparfait, l’incomplet, les traces du temps et qui invite à la contemplation. On y retrouve des meubles patinés, des tissus usés, des couleurs délavées et une certaine douceur. C’est relaxant. 

6e courant : le Grandmillenial 

C’est un terme récent, utilisé en 2019 pour la première fois. C’est à l’opposé du minimalisme. L’idée est de créer un décor traditionnel revisité qui nous rappelle l’enfance et la famille (je dirais même nos grands-parents). On y retrouve plein d’objets achetés dans les marchés aux puces, sur les petites annonces, trouvés dans le sous-sol de chez notre tante. C’est idéal pour les petits budgets. Ça a un côté kitsch avec les pampilles, les pompons, la broderie, la porcelaine. C’est très chaleureux. 

7e courant : le kinfolk 

C’est un style qui fait écho au Slow living, un peu bohème, assez minimaliste, près de la nature. Ça englobe le jardinage, le recyclage, la réutilisation et nous encourage à développer notre gratitude envers nos possessions. C’est un style créatif où l’on met de l’avant nos inventions, nos trouvailles et où le bois rustique, les plantes, l’osier, la laine sont à l’honneur. 

Quelques accessoires de compagnies d'ici pour adoucir notre quotidien : 

- La literie en lin lavé de Maison Tess qui propose des articles essentiels de première qualité, conçu à Montréal. On aime le côté froissé du lin, qui invite à la détente! 

- Les objets déco de Créalo Granby, une mère et sa fille qui fabriquent des chandeliers, vases, vide-poches, cache-pots, tout en béton, à Granby. Laurianne avait 11 ans et c’était son rêve de faire des pots pour ses cactus. 

- Les bougies de Dimanche Matin, qui excelle dans l’art de la grasse matinée en offrant bougies et tartines. Tout est fait de produits locaux, ils sont dans Lanaudière. 

- Les coussins de Casannita, linge de Maison, qui offre des articles en tissus tous faits à la main, en lin, coton ou chanvre bio. Ils sont dans les Basses-Laurentides. 

- Les essuie-tout réutilisables de Kliin, parce que le design peut aussi se retrouver sur nos chiffons! Un essuie-tout remplace 17 rouleaux et c’est compostable. Ils font appel au talent de dessinateurs d’ici pour créer les œuvres qu’on retrouve sur les guenilles. 

À lire aussi

Et encore plus