6 raisons motivantes de quitter la ville pour déménager en région | Salut Bonjour
/homeandfamily

6 raisons motivantes de quitter la ville pour déménager en région

Image principale de l'article Le nouveau mode de vie d'une ancienne urbaine

Quitter l'intensité urbaine au profit d’un mode de vie plus calme est le rêve de plusieurs familles, au point de causer une petite frénésie immobilière dans certains coins du Québec! 

Récemment installés dans les Basses-Laurentides, Maude Picard et sa famille ont suivi un cours en accéléré ces derniers mois. Voici leur sympathique parcours et ce qu’ils retiennent de leur déménagement hors de la ville

Sensation de vacances

La jeune maman partage d’emblée sa joie : «On n’échangerait pour rien au monde notre nouvelle vie!», explique-t-elle, comblée par «l’espace et les expériences plus authentiques» qu’elle retrouve dans son nouveau coin de paradis. 

Elle souligne l’esprit d’entraide qui prévaut, le jardin communautaire, la patinoire, la petite église au toit rouge, les sentiers ouverts par des bénévoles : «C’est carrément un autre monde!», raconte l’ex-urbaine. 

Un peu partout au Québec, plusieurs notent la chaleur humaine et le bon voisinage, que l’on soit dans un village, une petite ville, en campagne, en montagne ou sur les rives du Saint-Laurent. 

Prix demandé et prix de vente : légère nuance

Getty Images/iStockphoto

Si la surenchère semblait exclusive aux condos, la négociation est maintenant aussi à la hausse du côté des maisons et des chalets. Maude l’a récemment constaté avec une résidence près de chez elle, vendue 25 000$ de plus que le prix demandé.  

Heureusement, malgré ces hausses, plusieurs régions affichent des prix encore très avantageux par rapport à ceux des grands centres, et souvent, avec beaucoup plus d’espace à la clé. 

Place aux enfants!

Comme en ville, les places en garderie subventionnées sont parfois rares et les trajets en autobus scolaire, plus fréquents. «Mais on gagne énormément en paix d’esprit et en qualité de vie pour nos enfants», témoigne avec enthousiasme Maude Picard. 

Elle conseille aux acheteurs en quête de calme de s’assurer que les sentiers de motoneige ou les routes peuplées de motos ne se trouvent pas à proximité. Au contraire, les amateurs de moteurs auront aussi tout intérêt à choisir des endroits accessibles et agréables pour pratiquer leurs loisirs, sur route ou sur l’eau! 

Connexion... avec la nature

Avec les visioconférences et le streaming, la qualité de connexion du téléphone et d’Internet est plus que jamais une composante essentielle à la tranquillité d’esprit, note la comptable en télétravail : «Ici, d’un secteur ou même d’une rue à l’autre, la performance peut différer», souligne-t-elle. Donc à vérifier. Heureusement dans son cas, la vitesse est impeccable. 

Question d’argent

Bien sûr, les réparations essentielles, les frais de déneigement de l’entrée – mais aussi du toit, le matériel d’entretien paysager et de jardinage s’ajoutent souvent aux frais annuels d’une maison. 

Malgré tout, Maude Picard et son conjoint notent déjà des économies palpables : «Avec une petite mise de fonds, nos versements mensuels sont moins chers qu’avec notre ancien appartement à Montréal!» 

Cultiver ses passions

Autre avantage, ils ont pu profiter de la vague des taux hypothécaires particulièrement bas. «Nous avons fait affaire avec un courtier hypothécaire et avons été agréablement surpris du taux et de l’accompagnement obtenus!» 

Forts d’un petit coussin financier pour les prochaines années, elle et sa famille attendent donc leur premier «vrai printemps» avec beaucoup d’enthousiasme. «Disons qu’on a de très grands projets de jardinage!» 

Envie de faire le grand saut hors de la ville? Laissez un courtier Multi-Prêts vous accompagner dans votre projet!

En collaboration avec

À lire aussi

Et encore plus