Les animaux de compagnie, plus susceptibles d'avoir des tiques | Salut Bonjour
/homeandfamily/pets

Les animaux de compagnie, plus susceptibles d'avoir des tiques

Image principale de l'article Les animaux, plus susceptibles d'avoir des tiques
Shutterstock

L'Association des médecins vétérinaires du Québec (AMVQ) profite de l'arrivée du beau temps pour rappeler l'importance de surveiller la présence de tiques sur le poil de son chien et de son chat.

Les tiques sont arrivées en même temps que le printemps. Plutôt timides en hiver, elles réapparaissent aussitôt que la température grimpe en dessus de 4 degrés Celsius.

L'AMVQ tient à rappeler que «les tiques ne sautent pas, ne volent pas et ne se laissent pas tomber d’une surface en hauteur». Toutefois, elles s'agrippent à la peau des êtres vivants, comme les humains ou les animaux, lorsque ceux-ci sont en contact avec elles.

On les retrouve dans presque toutes les régions du Québec, à travers les végétaux. Leur milieu de vie est assez vaste, il est composé de jardins, de forêts, d'herbes hautes et de boisés. 

À ce jour, il existe une douzaine d'espèces de tiques qui ont été répertoriées au Québec. Parmi les plus dangereuses, on retrouve les tiques I. scapularis, qui sont porteuses de la maladie de Lyme. 

« Si vous trouvez une tique sur votre animal, n’hésitez pas à contacter immédiatement votre équipe vétérinaire afin que celle-ci vous renseigne sur la méthode à suivre pour l’extraire correctement et sans danger », indique l'Association des médecins vétérinaires du Québec. 

Vous pouvez aussi consulter le guide pour retirer une tique sur son animal et le guide d'identification des tiques au Québec pour tout savoir.

À lire aussi

Et encore plus