Saignements après un rapport sexuel : qu'est-ce qui les provoque? | Salut Bonjour
/wellbeing/sexuality

Saignements après un rapport sexuel : qu'est-ce qui les provoque?

Image principale de l'article Saignements après relation sexuelle
Shutterstock

Il n'est pas anormal qu'une femme ait des saignements après avoir eu une relation sexuelle avec pénétration : jusqu'à 9% des femmes peuvent l'expérimenter. Si la cause de ces saignements est souvent bénigne, il ne faut surtout pas la prendre à la légère.

Qu'est-ce qui peut provoquer des saignements après un rapport sexuel? Découvrez les réponses d'Anne-Marie Ménard, professionnelle en sexologie*. 

Saignements après relation sexuelle  

1. Un manque de lubrification naturelle peut provoquer des saignements.   

« Les parois vaginales sont comme celles de la bouche : elles sont très sensibles et réactives. En cas de sécheresse vaginale, le simple fait d'insérer quelque chose dans le vagin peut générer des microfissures qui, à leur tour, peuvent provoquer des saignements. 

Lorsqu'il y a une certaine douleur ou un manque de lubrification durant un rapport sexuel, il ne faut pas hésiter à ajouter un lubrifiant à base de silicone à sa routine. Ce type de lubrifiant va créer un filtre protecteur entre la paroi du vagin et le pénis. Il va aussi faciliter le mouvement. 

Il faut retenir que ce n'est pas tout le monde qui lubrifie de la même façon. La lubrification peut dépendre de divers facteurs, dont le cycle menstruel ou la prise de médicament. Il n'y a aucune corrélation entre le plaisir et la lubrification. Une femme peut être excitée sans lubrifier, mais l'inverse est tout aussi vrai. »

2. Une infection transmise sexuellement peut être à l'origine des saignements.   

« Les saignements peuvent être provoqués par une infection transmise sexuellement, dont la chlamydia et certaines souches de VPH (virus du papillome humain). 

Si certaines souches de VPH sont bénignes, d'autres, plus dangereuses, peuvent se développer en cancer ou en tumeur. Pour cette raison, toutes les femmes devraient réaliser un PAP test une fois par an. Celles qui sont actives sexuellement devraient aussi réaliser un examen gynécologique tous les trois mois. »

3. Un débalancement hormonal peut générer des saignements.   

« La contraception peut provoquer des saignements vaginaux. Durant les trois premiers mois qui suivent l'essai d'une nouvelle méthode de contraception, comme la pilule ou le stérilet, il peut y avoir des saignements. 

Si, après cette période, les saignements ne sont toujours pas disparus, il faut revoir la méthode. Parfois, il faut réaliser plusieurs essais avant de trouver la méthode qui convient à une femme. Il ne faudrait jamais hésiter à consulter son médecin si la méthode de contraception actuelle cause un inconfort et un saignement. »

4. Une vaginite ou une infection à levures peut causer des saignements.   

« Il n'est pas rare de voir des femmes qui sont aux prises avec une vaginite ou une infection à levures, sans le savoir. Dans les deux cas, cela peut provoquer des saignements après une relation sexuelle. 

Il faut rester à l'affût d'un changement dans la composition (texture, couleur et odeur) de ses pertes vaginales, qui n'est pas lié au cycle menstruel. En cas de doute, il faut consulter l'avis d'un professionnel de la santé. »

5. Une première relation sexuelle peut déclencher des saignements.   

« Il est possible de saigner lors du premier rapport sexuel avec pénétration. Toutefois, il faut spécifier que l'hymen ne se déchire pas. Il se détend, tout simplement. Il existe beaucoup de mythes à déconstruire en lien avec la virginité, qui peuvent créer un sentiment de peur. 

Si cela peut rassurer certaines filles : ce n'est qu'un petit nombre de personnes qui vont saigner lors de la première relation sexuelle. La plupart du temps, les saignements vont être provoqués par les premiers frottements au niveau des parois vaginales. 

Comme le stress peut également influencer la lubrification, il se pourrait qu'il se crée des microlésions au niveau de la muqueuse du vagin (voir point 1), ce qui peut provoquer de légers saignements »

Quand doit-on consulter?  

« Il faut consulter rapidement lorsqu'un saignement est accompagné de douleurs ou qu'il est récurrent. Il faut aussi consulter lorsqu'il y a des odeurs inhabituelles ou des relations sexuelles non protégées avec un nouveau partenaire ». 

* Curieux d'en apprendre plus? Anne-Marie Ménard partage du contenu éducatif gratuitement sur sa plateforme Instagram Au lit avec Anne-Marie. 

À lire aussi

Et encore plus