Comment choisir des skis de fond : style, grandeur et semelle | Salut Bonjour
/wellbeing/sportsandoutdooring

Comment choisir des skis de fond : style, grandeur et semelle

Le ski de fond possède de nombreux avantages qui en font un sport très complet, mais tout commence par un bon équipement adapté à soi. Voici les critères importants, dont la taille des skis, à considérer au moment de vous équiper.

• À lire aussi: Où faire du ski de fond au Québec?

• À lire aussi: 16 idées-cadeaux qui donnent envie de bouger

Si vous souhaitez vous (re)mettre au ski de fond depuis un bon moment, gardez en tête que la clé de la réussite réside dans le choix du matériel. Il ne faut donc pas sous-estimer cette première étape cruciale avant de s'élancer sur les pistes ! 

Les styles de ski 

Posez-vous des questions à savoir si vous préférez glisser en douceur sur des pistes tracées ou plutôt vous entraîner en fendant la neige à toute vitesse ? La première étape pour faire le bon choix est de savoir comment vous envisagez d’utiliser vos skis.

Il existe trois types de ski, soit le ski de fond classique, le ski de patin (skating) et le ski de fond hors-piste

  • Le ski de fond classique consiste à faire glisser un ski après l’autre vers l’avant, alors qu’une section adhérente de la semelle du ski située directement sous votre pied adhère à la neige pour vous empêcher de glisser vers l’arrière.
  • Le ski de patin est un style dynamique pratiqué sur des pistes damées souvent situées à côté des pistes tracées. Ce type de ski de fond offre un entraînement beaucoup plus intense que le ski de fond classique, et sa technique fait appel à un puissant planté de bâton et à un mouvement de patin latéral.
  • Enfin, les skis de randonnée (ou ski de fond hors-piste) sont offerts en différents modèles, des skis classiques larges aux skis d’alpinisme robustes munis de carres métalliques.

La grandeur* et la longueur des skis de fond 

En ski de fond, il est important de choisir la bonne longueur de skis, et heureusement, ce n’est pas trop compliqué. De nos jours, les fabricants de skis de fond fabriquent des modèles de différentes tailles selon le poids du skieur. Il est donc primordial de vous peser avant de vous rendre en boutique.

Pour le ski de fond classique les critères importants à prendre en compte dans le choix des skis sont : 

  1. Votre niveau d'habileté.
  2. Votre forme physique
  3. Votre gabarit (taille et poids) 
  4. Votre expérience

La longueur d'une paire de ski de fond en classique est d'environ 15 à 20 cm de plus que la taille du skieur•se. Il faut surtout prendre en compte votre poids ainsi que votre niveau de pratique. Les skis de style classique sont généralement des skis plus longs que des skis de « skating » (assez courts). 

Unsplash Jaron Mobley

La taille idéale dépend de la morphologie du skieur•se ainsi que de sa puissance et de son style de glisse.

Si vous commencez le ski de fond ou n'êtes pas encore à l'aise avec la technique du classique, choisissez la plus petite taille. En revanche si vous souhaitez gagner en performance, prenez la taille la plus longue. 

Si vous vous situez entre deux tailles, sachez qu'un ski plus long procurera une meilleure glisse, mais sera un peu moins maniable. Pour la première année, il est préférable de ne pas les choisir trop grands.

Peu importe le type de skis, la rigidité de la cambrure augmente proportionnellement avec la longueur du ski. Si un ski est trop rigide pour vous, il n’adhérera pas à la neige et il ne fléchira pas adéquatement. S’il est trop souple, il ne glissera pas aisément.

La taille d'un ski de fond classique n'est donc pas le critère principal à prendre en compte. C'est l'équation taille, cambre et flex qui doit correspondre à votre poids et à votre niveau de pratique. Vous devriez idéalement acheter vos skis en personne afin de trouver le bon équilibre entre longueur et souplesse qui vous permettra de mieux glisser sur la neige.

Unsplash Glenna Haug

Une semelle fartable ou sans fart 

Les skieurs expérimentés et/ou de performance préfèrent en général les skis avec semelle fartable. Celle-ci optimise la performance de leurs skis dans toutes les conditions. 

Le fartage est à la fois un art et une science qui nécessitent de la patience et de la pratique pour apprendre à déterminer le fart à utiliser selon les conditions de ski. Si vous utilisez des skis à semelle fartable, il vous faudra choisir un ou plusieurs farts en fonction des conditions de neige et de la température du jour pour que vos skis mordent bien dans la neige.

Pour le skieur récréatif, le choix d'un ski sans fartage est tout indiqué. Il est d'ailleurs plus qu'avantageux car nul besoin de se soucier du fartage des skis. Ceux-ci auront une adhérence garantie pour la propulsion, et ce, peu importe les conditions. 

Elles auront parfois la forme d'un motif d'écailles de poisson directement dans la semelle du ski ou aux allures d'une peau d'ascension. 

Qu’il s’agisse de skis à semelle fartable ou de skis sans fartage, tous deux nécessitent l’utilisation de fart de glisse dans les zones de glisse de la semelle.

*Notez qu'en raison des modifications apportées à la conception des skis modernes, les vieilles techniques pour déterminer la taille des skis (comme ajouter x cm à votre taille ou lever le bras et mesurer la distance jusqu’au sol) ne s’appliquent plus.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus