Qu'est-ce que la fête des Rois? | Salut Bonjour
/homeandfamily

Qu'est-ce que la fête des Rois?

La fête des Rois, aussi connue sous le nom d'Épiphanie, est une fête chrétienne célébrée tous les 6 janvier. Zoom sur les origines, les traditions et des idées d'activités à faire en famille pour souligner cette date trop souvent oubliée.

• À lire aussi: Un dessert pour devenir la reine (ou le roi!) de la tablée des Fêtes

• À lire aussi: L’histoire de la fête des Rois et de la galette

On a tous déjà entendu parler de la fête des Rois, sans toutefois l'avoir véritablement célébrée ni avoir connu sa réelle signification, n'est-ce pas ? 

Les origines de la fête des Rois

Cet événement appelé l’Épiphanie, ou plus communément la fête des Rois chez nous, est fixé chaque année au 6 janvier et est célébré le premier dimanche après le 1er janvier. 

Le mot Épiphanie vient du latin epiphania emprunté du grec epiphaneia qui signifie « apparition, manifestation » puisqu’il s’agit de Jésus qui s’est manifesté aux rois mages. Autrement dit, cette fête correspond au jour où les Melchior, Balthazar et Gaspard, guidés par la lumière d'une étoile, sont arrivés jusqu'à Jésus, dans l'étable où il est né. 

La religion catholique raconte qu’à la naissance de Jésus, ils ont quitté l’Orient pour venir lui rendre hommage et lui offrir des cadeaux douze jours après sa naissance, le temps mis pour effectuer le long voyage. 

Pour célébrer son arrivée et en guise de respect, les Rois mages lui auraient offert de la myrrhe (une sorte de gomme), de l’encens et de l’or. Leurs dons en cadeaux avaient par ailleurs une signification symbolique particulière. 

Chez les orthodoxes, l’Épiphanie correspond à la date du baptême du Christ et célèbrent l'Épiphanie le 19 janvier.

Qui sont les Rois mages?

Dans la tradition chrétienne, les trois Rois mages, sont des personnages puissants et riches qui sont venus à Bethléem pour adorer Jésus quelques jours après sa naissance. Ils symbolisent tous les peuples non-juifs de la Terre vénérant l'enfant de Dieu. 

Melchior, le plus âgé des trois rois, est représenté avec une longue barbe blanche arrivait d'Europe. C'est lui qui offre l'or, le plus précieux des métaux depuis toujours et le seul digne d'un roi. 

Quant à Balthazar qui provient d'Afrique, il a la peau noire et offre la myrrhe, cette résine parfumée qui servait à l'embaumement. 

Enfin, l'apparence de Gaspard venant d'Asie est celle d'un jeune imberbe qui porte pour sa part l'encens. 

Quelle est l'origine de la galette des Rois 

Il faut remonter à l'époque des Romains pour comprendre l'histoire de ce dessert dégusté lors de l'Épiphanie. La galette actuelle, composée de pâte feuilletée et de frangipane (une crème pâtissière à base d'amandes), elle serait arrivée beaucoup plus tard, à la fin du XVIIesiècle.

Indissociable de cette fête, la traditionnelle galette des Rois originaire de la France est l’héritage d’une tradition païenne. 

SHUTTERSTOCK

Bien que la date à laquelle on célèbre la fête des Rois soit d’origine chrétienne, le concept qui consiste à déposer une fève à l’intérieur d’un gâteau afin que celui qui la trouve devienne le « Roi du jour » remonterait plutôt, selon certaines sources, à l’Antiquité et s’inspirerait des Saturnales

Un repas était alors partagé entre les maîtres et les esclaves et une fève (un haricot) était glissée dans un gâteau ou une galette dont l’aspect rond et doré rappelait le soleil. 

Celui qui tombait dessus était ainsi désigné roi du festin. L'esclave qui trouvait la fève dans sa pointe de gâteau voyait tous ses désirs s’exaucer pendant une journée avant de redevenir un simple serviteur ou d’être assassiné.

La tradition de la galette des Rois

De nos jours, la tradition est d’envoyer l’enfant le plus jeune, censé être le plus innocent, sous la table, afin qu'il choisisse aléatoirement à quel convive sera attribuée chaque part.

Dans cette galette, un petit bibelot ou une fève est caché, et la personne qui le trouve dans sa part de gâteau est couronnée roi ou reine de la journée. Ce dernier devra se charger d'apporter la prochaine galette des Rois pour la prochaine édition. 

Pourquoi mange-t-on une galette à la fête des Rois ?

La tradition a été conservée après la christianisation, l’Eglise ayant fait coïncider la fête avec la célébration de l’arrivée des Rois mages devant le berceau de l’enfant Jésus. 

La vieille tradition de la galette des Rois reprend de la vigueur dans le cœur des consommateurs depuis quelques années. Plusieurs boulangeries et pâtisseries en font tout le mois de janvier. Informez-vous auprès de vos marchands locaux pour ne pas les rater cette année ! 

• À lire aussi: 12 boulangeries de Montréal qui offrent des galettes des rois

Comment célébrer la Fête des Rois à la maison 

Cette célébration du jour des Rois peut être une belle activité familiale qui permet de prolonger le temps de fêtes ! 

C'est une belle occasion de cuisiner avec vos enfants un gâteau ou une galette des Rois. Essayez cette délicieuse recette de galette des Rois à la frangipane proposée par Delphine Alberto. 

Fan de bricolage ? Sortez du papier et confectionnez une couronne de roi/reine pour célébrer le prochain règne ou recréez les fameux Rois mages à l'origine de la fête en vous inspirant ICI.

Sortez votre cahier de chant et apprenez par coeur aux enfants cette chanson qui ne peut être plus de circonstances ! 

• À lire aussi: C’est le temps de découvrir des traditions inusitées, avec Martin Vachon

Saviez-vous que...

  • En Espagne, on donne les cadeaux aux enfants à la fête des Rois et non à Noël pour symboliser les cadeaux que les rois mages ont apportés à Jésus.
  • En Finlande et en Russie, le père Noël est considéré comme le quatrième Roi mage parce qu’il apporte des cadeaux.

Par souci de justice, l'enfant se place parfois sous la table et désigne, à chaque fois qu'une part est servie, à qui elle sera destinée.

  • Le convive, qui à la suite de cela se retrouve avec la part qui contient la fève, est sacré roi de la journée.
  • Malheureusement pour lui, l'année suivante, c'est lui qui devra régaler l'assemblée en fournissant le gâteau!

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus