REER : voici tout ce que vous devez savoir sur ce produit d'épargne | Salut Bonjour
/misc

REER : voici tout ce que vous devez savoir sur ce produit d'épargne

s

 

La date limite approche : vous avez jusqu’au 1er mars 2023 pour verser une cotisation REER 2022.

Comme bien des gens, vous cotisez sans doute chaque année à votre REER. Par retenues sur votre paie ou en une seule fois avec l'aide de votre conseiller en sécurité financière

Mais peut-être le faites-vous sans savoir exactement comment fonctionne ce produit d’épargne. Connaissez-vous les meilleures pratiques à adopter pour tirer le maximum de vos économies ?

Voici tout ce que vous devez savoir sur le régime enregistré d’épargne-retraite.

Qu’est-ce qu’un REER ?

Shutterstock / Evgeny Atamanenko

Le régime enregistré d’épargne-retraite, ou REER, est un produit d’épargne qui sert à accumuler de l’argent pour la retraite. Son principal avantage réside bien sûr au niveau de l’impôt. Tout montant que vous y déposez au courant de l’année est déduit de votre revenu imposable. 

Attention : cela ne signifie pas que vous ne paierez pas d’impôt sur votre REER. En fait, vous allez payer de l’impôt sur cet argent au moment de son retrait. Comme le revenu annuel d’une personne est souvent plus bas à la retraite, l’impôt à débourser sera moindre.

« De plus, comme la retraite n’est pas que l’instant d’une année, il est important de bien planifier les investissements et de penser au-delà de la première année de votre retraite », mentionne Dany Boisvert, conseiller en sécurité financière à la Sun Life en Mauricie.

Est-ce que je peux retirer de l’argent de mon REER si j’en ai besoin ?

Shutterstock / Parilov

De manière générale, il n’est pas conseillé de le faire. Toutefois, certains retraits sont autorisés, par exemple dans le cadre du Régime d’accession à la propriété (RAP).

Ce programme fédéral vous permet d’emprunter jusqu’à 35 000 $ sur votre REER en vue d’acheter une première propriété. Une fois le montant retiré, vous aurez 15 ans pour le rembourser.

Combien d’argent dois-je placer dans mon REER ?

Toutes les situations financières sont uniques, alors il n’y a pas nécessairement de « bon » objectif à viser. Pour évaluer combien d’argent épargner en vue de votre retraite, utilisez le calculateur REER de la Sun Life. C’est simple et gratuit.

Vous pouvez verser dans votre REER jusqu’à 18 % de votre revenu annuel, jusqu’à concurrence du montant maximal permis, qui sera de 30 780 $ en 2023.

Rappelez-vous également que vos placements vont se bonifier au fil des années. Pas besoin, donc, d’épargner chaque sou dont vous aurez besoin dans le futur. Assurez-vous plutôt que votre argent soit placé judicieusement.

« On dit souvent que le temps, c’est de l’argent. Il en est de même avec votre REER. Il est donc important de bien diversifier ses placements et faire en sorte de profiter du temps. Même si actuellement les placements ne semblent pas favorables, il faut regarder sur le long terme et non seulement sur la dernière année », signale le conseiller en sécurité financière.

Assurez-vous donc d’avoir un portefeuille diversifié qui comprend des actions, des certificats de placement garanti et des obligations, par exemple.

Comment faire pour maximiser mes cotisations à mon REER ?

Shutterstock / Ground Picture

Versez des sommes régulièrement – plutôt qu’une fois par année. Vous rendrez vos placements plus payants à long terme, car ils auront plus de temps pour fructifier. Voilà pourquoi les retenues à même votre paie sont si efficaces !

Pensez à cotiser au REER de votre conjoint·e afin d’en tirer le maximum d’avantages dans votre déclaration de revenus. Conjoints de fait ou mariés ? Consultez votre comptable pour connaître la meilleure stratégie d’épargne pour votre famille.

Si vous pouvez vous le permettre (pas toujours facile avec l’inflation !), versez votre remboursement d’impôt dans votre REER. Vous optimiserez vos chances de réaliser des gains à long terme sur vos placements.

Planifiez une rencontre avec un conseiller en sécurité financière de la Sun Life pour tirer avantage de votre REER.


 

À lire aussi

Et encore plus