Voici à quel âge vous commencez à ressembler à votre mère, selon une étude | Salut Bonjour
/wellbeing/psycho

Voici à quel âge vous commencez à ressembler à votre mère, selon une étude

Image principale de l'article Vers quel âge ressemblez-vous à votre mère?
Shutterstock

À l'adolescence, il est normal de nier toute ressemblance, apparente ou non, à nos parents. Une fois adulte, la génétique nous rattrape, au point où les ressemblances sont de plus en plus frappantes. 

Selon une étude britannique, réalisée par Dr Julian De Silva du Centre of Facial Cosmetic Surgery, une femme commencera à ressembler à sa mère vers l'âge de 33 ans, alors qu'un homme commencera à imiter son père vers l'âge de 34 ans. 

Toujours selon le spécialiste, cette prise de conscience survient au tournant de la trentaine, au moment où la période de rébellion envers le parent du même sexe cesse définitivement. La raison est simple : l'arrivée de la parentalité, qui bouscule les perspectives. 

Plus de la moitié des femmes interrogées pour le bien de ce sondage, soit 52%, ont affirmé qu'elles avaient commencé à adopter des comportements et attitudes très similaires à leur mère à partir de 33 ans. Elles ont aussi reconnu qu'elles avaient développé les mêmes goûts télévisuels, aimé les mêmes passe-temps et utilisé les mêmes expressions, durant cette période. 

Le même phénomène se produit chez les hommes, mais un an plus tard. C'est vers l'âge de 34 ans, au moment où ceux-ci ont généralement leur premier enfant, qu'un homme va développer les mêmes idéaux politiques, mais aussi les mêmes intérêts que son père. 

Dans un cas comme dans l'autre, plus les ressemblances physiques sont grandes, plus les ressemblances comportementales semblent marquées. En d'autres termes, plus nous remarquons que nous ressemblons physiquement au parent du même sexe, plus nous avons tendance à répéter les mêmes gestes.

Pour en arriver à ces résultats, Dre De Silva a réuni et sondé 2000 participants, autant de sexe masculin que féminin. Selon lui, tout le monde ressemblera, un jour ou l'autre à sa mère ou à son père. Il s'agit d'un phénomène naturel qu'il faut célébrer. L'apparition de ces ressemblances offre une nouvelle perspective, qui permet d'apprécier davantage ceux qui nous ont donné la vie. 

À lire aussi

Et encore plus